Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Deux poids deux mesures

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Deux poids deux mesures

    Au nom d'Allah ar Rahman ar Rahim [Le Très Miséricordieux, Le Tout Miséricordieux]

    Il y a peu de temps, la courageuse Marianne, fille d'immigré, immigrée elle-même en la personne de Vallaud Belkacem de son prénom Najat, ministre de l'éducation nationale native de Bani Chiker, village près de Nador dans le nord du Maroc, réputé pour être un endroit où la religion est fortement respectée, où le port du voile est un honneur pour les femmes pudiques, où le port de la barbe est de coutume, où ceux et celles qui décident de par leur bon vouloir de ne pas serrer la main aux personnes de sexe opposé sont libres d'agir comme bon leur semble, avait refusé de parler [oui vous avez bien lu, et dans un état dit république démocratique], avec un homme muslim qui par respect envers Son Seigneur, Sa religion, puis par pudeur et respect envers les femmes qui lui sont étrangères ne serre pas la main aux femmes. Lorsqu'on lui avait demandé pourquoi? il répondit "comme certains rabbins, je ne serre pas la main aux femmes" peut-être que s'il avait eu la force de dire que Son Seigneur le lui a interdit, il aurait eu le secours escompté, à quoi bon se comparer à ceux qui n'ont que faire de la france, la piétinent et l'utilisent comme bouclier.

    Refuser de parler avec une personne qui ne serre pas la main au femmes

    Ministre de l'éducation nationale VS ministre des affaires sociales et de la santé

    La ministre française, native de paris s'écrase devant un refus de serrer la main. La ministre naturalisée française sort de ses gonds officiellement pour les mêmes raisons. Sans faire de politique, il me semble que la france perd le nord.

    La semaine dernière, en visite sur le territoire hébreux un ministre juif refusa de lui serrer la main. Laissons les médias nous expliquer la scène et les motivations de ce dernier :

    Le 20 minutes :

    "L’information était passée inaperçue. Alors en visite en Israël, la ministre de la Santé Marisol Touraine a reçu un accueil particulier. Selon L’Express, son homologue israélien Yaakov Litzman aurait refusé de lui serrer la main.

    La ministre de la Santé était venue pour parler de la manière dont il faut gérer l’afflux de victimes en cas d’attentats.

    Yaakov Litzman, un ultra-orthodoxe
    Fort heureusement pour elle, la ministre française n’a pas été prise au dépourvu. Elle avait été prévenue auparavant par les services français du protocole.

    Yaakov Litzman, ministre de la Santé en Israël, est aussi le leader du parti ultra-orthodoxe Agoudath Israel, une coalition de deux partis orthodoxes ashkénazes. Le mensuel de la communauté juive « Joods Actueel » explique que son attitude est « le reflet d’une certaine conception des relations entre les sexes qui exige une stricte séparation physique entre homme et femme en dehors du mariage » [...]"



    Le nouvel Observateur :

    "La rencontre entre Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et son homologue israélien a semblé un peu fraîche. Ce dernier, Yaakov Litzman, n'a pas voulu serrer la main de la Française lors d'une visite en Israël le 31 mars dernier.

    Selon "L'Express", qui a révélé cette étrangeté diplomatique, Marisol Touraine (en déplacement pour échanger avec les Israéliens sur les procédures à mettre en place pour gérer l'afflux de victimes en cas d'attentat) n'aurait pas été surprise puisque avisée par les services protocolaires français.

    C'est que Yaakov Litzman est aussi leader du parti religieux Agoudath Israel, lui-même allié de Degel Ha Torah au sein du parti ultra-orthodoxe Yahadut Hatorah.
    Une "séparation physique entre les hommes et les femmes"

    Pour la publication "Joods Actueel", le comportement de Litzman s'explique par sa volonté de marquer une "stricte séparation physique entre les hommes et les femmes en dehors du mariage". Cette attitude, poursuit le magazine de la communauté juive, n'a pour autant "rien à voir avec une attitude méprisante".

    Sur le site Massorti.com, (du nom d'un mouvement religieux traditionaliste juif "animé par une compréhension évolutive de la Torah et de la Halakha", à savoir la loi orale) on peut lire que cette règle de "grande pudeur", en usage dans les "milieux extrêmement puritains" est sans rapport avec des considérations sur la pureté de la femme. Mais, répondant à une question concernant les contacts quotidiens hommes -femmes, le rabbin Yeshaya Dalsace y expliquait : "C’est surtout en contradiction avec des valeurs autrement plus importantes de la Halakha. Celle du savoir-vivre d’abord, mais surtout celle également de l’interdit très grave de Hilloul Hashem, c’est-à-dire donner une mauvaise opinion de la Torah aux gens… Or dans la plupart des cas, ce puritanisme est très mal compris et n’a vraiment pas grand sens.""

    Fin de citation

    Récapitulons :

    Pour les politiciens gouvernant la France laïque, [qui prennent un peu les français pour des ânes, mais bon on a que ce qu'on mérite parait-il] on cautionne :

    - un juif refuse de serrer la main à une femme, et on s'acharne sur un muslim qui fait de même

    - les services français l'ont accepté, sans polémique, baissant leur fierté plus bas que terre, écrasant leur dignité et celle de "la femme" (comme on nous le fait croire) et préviennent la ministre de ce qui allait arrivé, quelle aubaine elle a eu ! Lorsque c'est avec un muslim, on crie au droit de la femme, droit de l'homme, que l'Islam méprise les femmes, les femmes sont soumises et sales selon l'Islam, et j'en passe. Mais quand c'est un juif, alors là tout le monde garde le silence alors qu'en temps normal ils ont plutôt de grandes bouches.

    - lorsqu'un juif décide qu'il faut obligatoirement une séparation entre l'homme et la femme (non mariés) alors ça devient soudainement une "règle de grande pudeur" mais lorsque c'est un muslim, alors c'est de l'intégrisme, un fondamentalisme dangereux, une pratique archaïque, une apologie de la barbarie humaine, un crime contre la femme/humanité qu'il faut bannir de notre pays, et je passe les discours féministes (d'ailleurs où sont-elles les courageuses Najat VB et consoeœurs???)

    - lorsqu'un muslim décide volontairement d'appliquer la plus noble et morale des législations que cette terre ait connue (la chari'a islamiya = législation islamique) alors c'est un terroriste, lorsque c'est un juif qui décide d'appliquer la Halaka (législation juive) ça devient une caractéristique "puritaine" !!!!!

    - pour le fun j'ajoute que la france, pays d'ingénierie, doit former ses ministres au proche Orient. Mon œil oui!

    S'il y a une justice en ce monde, elle n'est pas encore arrivée en France, deux poids deux mesures, se venger sur les muslims de ce que les juifs font subir aux français qui n'ont rien demander à personne? Une ministre refuse la discussion, l'autre considère que les siennes sont "des échanges fructueux" ! rien que ça!
    C'est à se demander qui sont les belges?!*

    ____________
    * ne voyez en mes propos aucune insulte envers les sincères parmi les belges, mais les français prennent de haut la Belgique, qui les dépasse de loin en intelligence et en respect. La prétendue naïveté belge est en tout cas moins dangereuse que l'hypocrisie française.
    Dernière modification par Amin Abou Hajar Al Maghribi, 21-04-16, 07:40.
Chargement...
X