Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les preuves de l'interdiction de filmer ou photographier (des êtres dotés d'âmes) selon le Qoran et la Sunnah avec les fatawa des savants de la Sunnah

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Quand est-il permis de faire des photographies ?
    Cheikh Muqbil al-Wâdi’i

    L'Imâm Muqbil al-Wâdi’i a dit :

    « (...) Dans Sahîh al-Bukhâri, il est rapporté que le Prophète a maudit ceux qui font des représentations. Et tu es un associé avec lui (dans cela) car tu l'as approuvé. Tu lui as même donné l'autorité pour prendre ta photo.

    Quelque chose d'autre reste, c'est que la personne peut dire : « [Oui mais] les représentations qui sont sur l'argent (pièces de monnaie, billets...) ? » Les représentations qui sont sur l'argent, cela fait partie de la vantardise des rois et des présidents, ce n'est pas une preuve.

    Cependant, si tu crains pour ton argent, alors prends-le, et le péché est à celui qui t'a forcé à faire cela (c.-à-d. à utiliser de l'argent avec des représentations d'êtres humains dessus). De même pour la carte d'identité, le permis de conduire, le passeport, etc. Le péché est à celui qui t'a obligé à faire cela si tu es forcé.

    Un étudiant en science m'a écrit ces jours-ci – qu'Allah le récompense – en disant : « Je veux venir apprendre chez toi mais je pense que les photographies sont interdites et je sens que je ne suis pas forcé de faire cela, car je peux chercher le savoir dans mon pays. » Je lui ai répondu qu'il avait raison, qu'Allah le récompense. C'est le point.

    Concernant donc la photographie, ne prend pas de photo à part pour une chose qui est une très grande nécessité dans laquelle tu as peur que quelque chose t'arrive à toi ou à ton argent ou à ton honneur que tu ne peux supporter.

    Puis après cela, soyez sûr, soyez sûr, soyez sûr que si l'Amérique et la Russie disaient : « Le lobe de l'oreille de la personne doit être photographié à la place de prendre la photo complète de l'individu », ils (les Muslims) diraient certainement cela avec eux. Ils se ruent pour suivre l'Amérique et la Russie.

    Et ces photographies, on dit qu'il est possible qu'elles semblent pareilles. Oui, il est possible que les photos semblent pareilles. Quelqu'un qui travaille au Bureau de l'immigration (du Yémen) m'a informé et m'a dit : « Combien de criminels qui ont une barbe se la rasent puis reviennent (ici au Yémen) sans qu'on le sache, ô Allâh, à moins que le nom corresponde (sur leurs documents). On reste donc dans le doute à propos de l'individu et dans l'investigation à son sujet. Et s'il persiste on dit peut-être que ce n'est pas lui. Parfois, la personne peut retirer la photo et en mettre une autre à la place, cela arrive. »

    Et Allah est Celui dont on demande l'aide. »

    [Tiré d'une longue fatwa sur la télévision dans Ijâbat as-Sâ'il, p. 247-253]

    Source : aloloomenglish.net
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

    Commentaire


    • #17
      بسم اللــــه الرحمـــــــــن الرحيم
      Jugement des images dont les yeux, nez et bouche ont été effacé
      Cheikh Mohammed Ibn Hizâm

      Question :

      Quel est le jugement concernant la vente de livres composés d'images d'êtres dotés d'âmes, tout en sachant que les attributs de ces images ont été effacés dans le sens où l'on ne voit qu'un visage sans nez, sans yeux et autres attributs ?

      Réponse :

      Tant qu'elle (l'image) porte des traits distincts et qu'on voit la tête, elle est considérée comme une représentation d'êtres dotés d'âmes et il n'est pas permis de l'acquérir mais il est obligatoire d'enlever ces images en effaçant la tête, comme le rapporte at-Tirmidhi d'Ibn 'Abbas -رضي الله عنهما- : "L'image c'est la tête, lorsque celle ci est coupée il n'y a alors plus d'image."

      Quant à représenter une forme de tête sans yeux ni visage, ceci est toujours une image (d'êtres dotés d'âmes), de la même manière que si l'on photographiait une personne de dos, nous verrions sa tête sans ses yeux ni son nez mais malgré cela, ça resterait une image interdite.

      Source : Fatâwa de cheikh Mohammed Ibn Hizâm

      الســـــــــؤال

      يقول السائل: ما حكم بيع الكتب التي فيها تصوير ذوات الأرواح، علمًا أن صفات تلك الصور قد طمست، يعني أنك ترى الوجه دون الأنف والعينين وغير ذلك ؟

      الإجــــــــــــــــابة

      ما دامت مشخصة ويرى فيها الرأس فهي من ذوات الأرواح ولا يجوز اقتناؤها، والواجب طمس تلك الصور بإزالة الرأس، كما جاء في حديث ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُمَا قَالَ: " الصُّورَةُ الرَّأْسُ فَإِذَا قُطِعَ الرَّأْسُ فَلَيْسَ بِصُورَةٍ "أخرجه الترمذي. وأما أن يجعله على شكل رأس بدون عينين ووجه فما زالت الصورة موجودة، كما لو صور الإنسان من خلفه، لو صور الإنسان من خلفه يرى رأسه دون عينيه وأنفه ومع ذلك فهي صورة محرمة .

      فتاوى الشيخ الفقيه محمد بن حزام
      على التلجرام :- @ibnhezam
      على الواتس اب :- 00967772778999

      Commentaire


      • #18
        La webcam

        Question posée au frère Yûsuf al-Jazâ'iri :

        السلام عليكم ورحمة الله وبركاته كيف حالك يا شيخ يوسف، هل ساكيب كاميرا حرام؟

        As-salâm ‘alaykum wa rahmatullâh wa barakâtuh, comment allez-vous cheikh Yusuf ?
        Est-ce que la caméra de skype est interdite ?

        Sa réponse :
        وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته.
        تصوير ذوات الأرواح حرام سواء كان في سكايب أو غيره

        Wa ‘alaykum as-salâm rahmatullâh wa barakâtuh,
        Le taswîr (faire des représentations/images) d'êtres ayant une âme est interdit (harâm), que ce soit dans Skype ou autre.
        « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

        Commentaire


        • #19
          Attention à ne pas être négligent concernant l'affichage de photos sur WhatsApp et autres logiciels
          Cheikh Muhammad ibn Hizâm

          Question :

          Il y a une négligence de la part de certaines personnes concernant le fait de mettre des images/photos dans leurs téléphones, en particulier sur WhatsApp entre autres. Ils utilisent comme excuse qu'elle [la photo] est cachée.

          Réponse :

          Le muslim doit craindre Allah le Très Haut et ne pas se chercher d'excuses et de justification. Car une image est une image. Les images d'êtres ayant une âme sont interdites et font partie des péchés majeurs. Nous avons cité à plus d'un endroit les preuves rapportées sur cela. Il nous est donc obligatoire de ne pas être négligent sur ce point afin que chaytân ne nous amène pas graduellement sur ses pas. On évite de recevoir des images/photos sur notre téléphone portable et si quelque chose nous parvient accidentellement, on la supprime rapidement. On supprime cela et on ne doit pas prendre part à des groupes qui ont des images de choses ayant des âmes.

          [Fatwa de Cheikh Ibn Hizâm n° 179 publiée via Telegram]

          Source : darussaafi.com
          « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

          Commentaire


          • #20
            En ce qui concerne l'argument suivant, attribué à un savant (je n'ai pas vérifié l'authenticité ni s'il s'agit de son dernier avis ou pas) :

            « Le fait de se servir de ces moyens (filmer les conférences des savants) pour un intérêt général des muslims, pour qu'ils puissent profiter d'un séminaire ou une conférence diffusée à la télévision, le bienfait de cela est prédominant. Si la photo est autorisée pour les cartes d'identité et autres, alors que c'est intérêt individuel (ou : unique), alors que dire d'un intérêt dont le bienfait est prédominant ? C'est cela qui a renforcé à mes yeux la position de ne pas être dur dans l'interdiction de filmer les séminaires et les conférences pour lesquels l'utilité de cela prédomine pour les muslims, dans tout ce qui est diffusé à la télévision etc. C'est sous cet aspect qu'il n'y a pas d'interdiction concernant cela ni d'abstention. » (Cette traduction n'est pas de moi et je ne l'ai pas vérifiée, juste légèrement modifiée.)

            La fatwa suivante déjà publiée de Cheikh Muqbil y répond :

            Diffuser des vidéos dans les mosquées pour la Da'wah
            « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

            Commentaire


            • #21
              Dans cet audio, Abu Taymiyyah Khalil al-Martinîki cite en exemple la divergence sur le taswîr et explique de quelle catégorie de divergence elle est :

              Pour mieux comprendre les différentes sortes de divergences

              Voir également le message 2 de ce sujet :

              La divergence et le blâme
              « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

              Commentaire


              • #23
                Cheikh Al-Albâni sur le fait d'enregistrer des vidéos pour la Da'wah :

                « Ce n'est pas jugé différemment, c'est aussi interdit car faire des images (contenant des êtres dotés d'âmes) n'est pas permis, excepté en cas de nécessité ou de besoin impérieux. »

                Silsilah al-Hudâ wan-Nûr, 314
                « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

                Commentaire


                • #24
                  Jugement des appels vidéos
                  Cheikh Abû ‘Abd ir-Rahmân Yahyâ ibn ‘Aliy Al-Hajûri

                  Question :

                  Comment est-il jugé de parler sur internet via un canal vidéo où chaque personne voit l'image de l'autre ? Cela entre-t-il dans le taswîr (fabrication d'images d'êtres ayant une âme) ?

                  Réponse :

                  Si l'image apparaît à l'intérieur de l'appareil et produit un résultat similaire à une image, alors oui. Dans la plupart des cas. Sinon, qu'est-ce qui lui transmet [à ton interlocuteur] ton image et à toi son image ? Tu te sers d'une caméra qui lui envoie ta photo et à toi la sienne, et ce n'est pas une sorte de miroir, par exemple, d'ici à un pays à 1000 kilomètres d'ici. Ce n'est pas un miroir. Cela repose sur un appareil qui prend une photo. C'est donc du taswîr si cela utilise une caméra.

                  [La fatwa est à la fin de cet audio]

                  Note :

                  Cheikh Muqbil ibn Hâdî al-Wâdi’i - qu'Allah lui fasse miséricorde - a écrit :

                  Ainsi, sache que les images qui sont diffusées dans les journaux, les magazines, la télévision, les vidéos et autres appareils modernes (*) sont interdites.

                  (*) Que ce soit la télévision, le cinéma, un téléphone vidéo ou des appareils qui transmettent les images en direct dans les stades ou les salles de conférence universitaires, ou les dispositifs de vidéosurveillance.

                  [Hukm taswîr dhawât al-arwâh, p. 26]

                  Source : torontodawah.com
                  « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

                  Commentaire


                  • #25
                    Comment est-il jugé d'envoyer sa photo à sa mère ?
                    Cheikh Ibn Bâz

                    Question :

                    Ma femme vit avec moi en Su'ûdiyyah et elle veut envoyer sa photo à sa mère qui est en Égypte pour la rassurer. Mais j'ai entendu la fatwa disant qu'il est interdit de prendre des photos avec un appareil. Cela (notre cas) fait-il partie des nécessités (đarûrât) qui rendent permis les interdits ?

                    Réponse du Cheikh :

                    Cela ne fait pas partie des nécessités. Elle n'a pas à envoyer sa photo à sa mère ni à quelqu'un d'autre. Ce n'est pas une nécessité. Elle peut lui écrire (à sa mère) ou lui parler au téléphone, à Allah toutes les louanges. Quant à envoyer une photo, ce n'est pas permis.

                    Source : http://www.binbaz.org.sa/noor/1902
                    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

                    Commentaire


                    • #26
                      La position à avoir face aux savants qui se laissent filmer
                      Cheikh Muhammad ibn Hizâm

                      Question :

                      Que conseilleriez-vous à quelqu'un qui dénigre des savants de la Sunnah qui apparaissent à la télévision ou en vidéo et qui dit « nous les détestons en raison de ce péché majeur ».

                      Réponse :

                      S'il fait partie des savants de Ahl as-Sunnah wal-Jamâ’ah et qu'il s'est efforcé de trouver la vérité dans cette question (le fait d'apparaître à la télé pour un prêcheur) et s'est trompé (c.-à-d. a conclu que c'est permis) et apparaît donc sur les écrans, il est dans l'erreur et on ne doit pas le suivre aveuglément dans son erreur, mais il n'est pas permis de l'insulter et de le détester du moment qu'il est connu comme faisant partie des gens de la Sunnah et des Mujtahids. On dit donc qu'il a fait un ijtihâd et s'est trompé mais qu'il garde la position et le rang qu'il a dans le coeur des pieux, et on invoque pour lui et on tire profit de son savoir.

                      Source : chaîne telegram du cheikh.

                      بسم اللــــه الرحمـــــــــن الرحيم

                      📩 الســـــــــــــؤال :

                      يقول السائل: مانصيحتك لمن يطعن في بعض علماء السنة الذي يظهر على بعض الشاشات ويقول نبغضه بسبب هذه الكبيرة ؟

                      📝 الإجـــــــــابة :

                      إن كان من علماء أهل السنة والجماعة اجتهد في هذه المسألة وأخطأ فظهر في هذه الشاشات فهو مخطئ ولايقلد على خطئه ولكن لايجوز سبه ولابغضه مادام معلوماً أنه من أهل السنة وأنه من المجتهدين فيقال اجتهد وأخطأ ولايزال له المكانة والمنزلة في قلوب الصالحين ويدعا له ويستفاد من علمه
                      .
                      « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X