Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La différence entre Tarawih, Qiyam al-layl et Tahajjud

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La différence entre Tarawih, Qiyam al-layl et Tahajjud

    La différence entre la prière des Tarâwîĥ, Qiyâm al-layl et le Tahajjud
    Cheikh Ibn Bâz رحمه الله

    Question :

    Le frère X d'Alexandrie en Égypte demande : Quelle est la différence entre Salâh at-Tarâwîĥ, le Qiyâm et le Tahajjud ? Donnez-nous votre avis, soyez récompensé.

    Réponse :

    La prière lors de la nuit est appelée Tahajjud et Qiyâm al-layl, comme a dit Allâh le Très-Haut :

    وَمِنَ اللَّيْلِ فَتَهَجَّدْ بِهِ نَافِلَةً لَكَ
    (Al-Isrâ' 79)

    Et Il a dit سبحانه :

    يَا أَيُّهَا الْمُزَّمِّلُ قُمِ اللَّيْلَ إِلا قَلِيلًا
    (Al-Muzammil 12)

    Et Il a dit سبحانه dans Sûrah adh-Dhâriyât à propos de Ses serviteurs pieux :

    آخِذِينَ مَا آتَاهُمْ رَبُّهُمْ إِنَّهُمْ كَانُوا قَبْلَ ذَلِكَ مُحْسِنِينَ كَانُوا قَلِيلًا مِنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ
    (Adh-Dhâriyât 16, 17)

    Quant à « at-Tarâwîĥ », les savants l'emploient pour désigner Qiyâm al-layl pendant Ramađân au début de la nuit, [prières] que l'on allège et que l'on ne fait pas longues. On peut aussi les appeler Tahajjud ou Qiyâm al-layl, il n'y a pas de mal à cela. Et Allâh est celui qui donne la réussite.


    Source : http://www.binbaz.org.sa/node/1025
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

  • #2
    La différence entre les tarâwîh, le tahajjud et qiyâm al-layl

    Le qiyâm est un terme général : il fait référence aux prières effectuées la nuit que ce soit au début, au milieu ou lors de la dernière partie de la nuit, et que ce soit pendant Ramadân ou n'importe quel autre mois.

    Le tahajjud fait référence aux prières de nuit effectuées dans la dernière partie de la nuit, après s'être réveillé, que ce soit pendant Ramadân ou pas.

    At-tarâwîĥ désigne les prières de nuit faites pendant le mois de Ramadân, que ce soit au début, au milieu ou dans la dernière partie de la nuit. Elles sont appelées tarâwîĥ en raison des repos (istirâĥah) pris entre les groupes d'unités de prière.

    Le qiyâm est donc plus général que le tahajjud et les tarâwîh : tout tahajjud et toute salât d'at-tarâwîh est un qiyâm, mais tout qiyâm n'est pas un tahajjud ou une salât d'at-tarâwîh. Il existe entre eux une relation d'inclusion stricte (عموم وخصوص, général - particulier).

    At-tarâwîh et at-tahajjud ont des points communs et des différences : ils désignent tous deux des prières de nuit mais ils diffèrent concernant le reste : les tarâwîh contrairement au tahajjud sont propres au Ramadân, et le tahajjud contrairement aux tarâwîh est propre à la dernière partie de la nuit après être sorti du sommeil. Ce sont ainsi deux ensembles distincts qui s'intersectent, et on a une relation de عموم وخصوص وجهي.

    Conclusion

    Les prières de nuit pendant Ramadân effectuées dans la première partie de la nuit peuvent être appelées qiyâm ou tarâwîh. Les prières de nuit pendant Ramadân effectuées dans la dernière partie de la nuit peuvent être appelés qiyâm, tarâwîh ou tahajjud.


    Signification littérale de tahajjud

    La lettre tâ' au début de تهجد (tahajjud) est appelée tâ' us-salb (la tâ' de dépossession), car quand elle est préfixée à un mot, elle transforme son sens en son opposé. Par exemple هَجَدَ (hajada) signifie dormir, mais en y préfixant la tâ' on obtient تَهَجَّدَ (tahajjada) qui signifie l'opposé : se réveiller. C'est pourquoi ce mot a été choisi pour désigner les prières de nuit faites après avoir dormi.

    Un autre exemple : le mot أَثِمَ (athima) signifie pécher, et َتَأَثَّمَ (ta'aththama) avec une tâ préfixée signifie s'abstenir de pécher.


    Informations apprises de Cheikh ‘Abdullah Al-'Iryani

    D'après une traduction de Abû Ishâq Muhammad Ibn Ahmad Al-Barawi

    Source : chaîne telegram ahlulhadithwalathar
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

    Commentaire

    Chargement...
    X