Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fawâ'id (paroles bénéfiques)

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Fawâ'id (paroles bénéfiques)

    Ainsi se réalise pleinement la sincérité

    L'homme ne doit pas se réjouir que les gens acceptent sa parole parce que c'est sa parole mais plutôt parce que c'est la vérité.
    De même, il ne doit pas s'attrister que les gens rejettent sa parole parce que c'est sa parole- sa situation serait alors celle de quelqu'un qui appelle à sa propre personne- mais plutôt parce que c'est la vérité qui est rejetée.
    Et ainsi se réalise pleinement la sincérité. En effet, la sincérité est très difficile à acquérir, sauf s'il prend le chemin qui le conduit à Allah d'une manière véridique, en suivant la voie droite, car Allah l'aidera et lui facilitera.

    cheikh Al Outhaymine rahimahoullah
    explication de Kitab At Tawhid
    chapitre de la peur du chirk


    ---------------------------------------------------

    Sache que le consensus, la preuve, la majorité et le savant, tout cela c'est la personne qui est sur la vérité. Même si elle est toute seule et que la terre entière la contredit

    Ibn Al Qayyim
    i'lam Al Mouwaqqi'n
    3/409-410


    (posté par le frere Abu Yussuf chamâlî sur l'ancienne partie francophone)

  • #2


    Soufian Ibn 'Ouyayna :: a dit:


    " Le sage n'est point celui qui connait le bien et le mal,
    mais c'est celui qui connait le bien et l'applique et qui connait le mal et l'évite"




    Al 'Aql wa Fadlouhou d'Ibn Abi Al Dounia (56)
    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

    اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

    Commentaire


    • #3
      Cheikh Muqbil rahimahou Allah dit:


      خسارة كبيرة لمن رزقه الله الفهم ولم يتفقه في تعلم الكتاب و السنة ; وكثير من الأمور يستطيع الإنسان أن يشارك فيها لكن الكتاب و السنة لابد من فهمهما

      Grande perte pour celui à qui Allah a donné la compréhension mais n’a pas cherché à apprendre le Coran et la Sunna .Certes l’Homme peut participer à plusieurs choses mais en ce qui concerne le Coran et la Sunna il faut les comprendre.




      قال ابن معين : إذا خرج الرجل ليطلب العلم ولم يحمل معه دفترا ولا قلما فعلم أنه عازم على الكذب

      ibn ma’in a dit : si un homme sort pour apprendre la science et n’emporte pas avec lui un cahier et un stylo, sache alors qu’il est déterminé à mentir.




      http://aloloom.net/vb/showthread.php?t=20808

      Commentaire


      • #4
        Cheikh Yahya hafidahou Allah a dit :

        On considère la demande de science comme étant un djihad en cette époque.

        -----

        Certes cette science est une religion, personne ne s'en sert pour ce bas monde sans qu’elle ne le renverse et personne ne s’en sert pour la religion sans qu’Allah ne l’élève.

        ----

        L’homme acquit la science avec la sincérité et la persévérance.

        ----

        Ô toi l’étudiant, l'affaire toute entière consiste à occuper ton temps et le préserver de la perte.

        ----

        La Critique et l’Éloge fait partie de la religion du Seigneur des mondes.

        ----

        La Critique et l’Éloge est l'essence même de la purification et l'éducation.

        ----

        Ne connait la valeur de la Critique et de l’Éloge que la personne qui éprouve de la jalousie pour sa religion.

        ----


        Nos âmes et notre prédication ne font qu'un et nous ne permettrons à personne de les érafler

        ----

        Ô toi le salafi ! soit ferme sur le bien même dans la pauvreté, car Allah Se charge des vertueux.


        http://aloloom.net/vb/showthread.php?t=8534

        Commentaire


        • #5
          Cheikh Mouqbil Ibn Hadi al-Wadi'i -rahimahou Allah-


          Nous, nous n'appelons pas les gens à nous suivre, nous sommes trop méprisables pour être suivis et c'est Allah qui a mis Sa baraka dans cette da'wa, pas nous.

          Nous, nous ne sommes que des étudiants en science, nous ignorons et connaissons, nous fautons et nous atteignons (la vérité).


          نحن لا ندعوا الناس أن يتابعونا فنحن أحقر من أن نتبع فالله هو الذي بارك في هذه الدعوة لا نحن

          فما نحن إلا طلبة علم نجهل ونعلم ونخطئ ونصيب


          http://aloloom.net/vb/showthread.php?t=20808

          Commentaire


          • #6
            L'imam Ahmad invoquait:



            " Ya Allah! élève-nous par l'obéissance et ne nous humilie pas par la désobéissance"



            كان الإمام أحمد يدعو : اللهم أعزنا بالطاعة ولا تذلنا بالمعصية


            Al Hikam Al Jadira Bi Idha'a
            قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

            اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

            Commentaire


            • #7



              Ibn Al Qayyim :


              وجزى الله من أعان الإسلام ولو بشطر كلمة خيرا

              Qu'Allah récompense quiconque soutient l'Islam, ne serait-ce que par une demi-parole

              (I'lam Al Mouaqqi'in)

              قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

              اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

              Commentaire


              • #8
                Cheikh al 'Otheymine رحمه الله a dit:


                "L'entêtement est une cause d'égarement, c'est pour cela que la personne doit rechercher les preuves avant de prendre position sur un sujet, et non l'inverse, prendre position ensuite rechercher les arguments, car cela conduira cette personne à essayer de trouver des preuves qui appuient sa position. Par contre, celui qui recherche avant tout les preuves, sa position sera basée sur celles-ci et il les suivra." (شرح السفارينية)

                Commentaire


                • #9



                  وهب بن منبه ** قال: إذا مدحك الرجل بما ليس فيك فلا تأمنه أن يذمَّك بما ليس فيك
                  ابن الجوزي: صفة الصفوة 1/244



                  Wahb Ibn Mounabbih a dit:

                  Si un homme te vante par des qualités que tu ne possèdes pas,
                  il te critiquera sûrement un jour par des défauts que tu ne possèdes pas.





                  (Sifat Al Safwa d'Ibn Al Jawzi 1/244)
                  قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                  اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                  Commentaire


                  • #10
                    Yahya Ibn Mou'adh a dit:


                    Les cœurs sont tels des marmites qui bouillonnent avec ce qu'elles contiennent, et leurs langues sont leurs cuillères. Observes donc l'homme quand il parle: sa langue te sert de ce que contient son cœur. Sucré, acide, doux, amère, etc. Ainsi, en puisant par sa langue, il t'expose le goût de son cœur.
                    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                    اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                    Commentaire


                    • #11




                      قال ابن القيم رحمه الله
                      وسمعت شيخ الاسلام ابن تيمية قدس الله تعالى روحه يقول الذكر للقلب مثل الماء للسمك فكيف يكون حال السمك اذا فارق الماء
                      الوابل الصيب ص 63


                      Ibn Al Qayyim a dit:

                      J'ai entendu cheikh Al Islam Ibn Taymia, qu'Allah ta'ala sanctifie son âme, dire:

                      "Le dhikr est pour le cœur ce que l'eau est pour le poisson. Dans quel état serait le poisson s'il quitte l'eau?"

                      Al Wabil Al Sayib p 63
                      قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                      اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                      Commentaire


                      • #12



                        مثل ذلك الذي قيل له: كيف تصلي يا فلان؟
                        قال: أجعل الكعبة أمامي، وملك الموت ورائي، والجنة عن يمني، والنار عن يساري
                        والصراط تحت قدمي، وأرى أنها آخر صلاتي من الدنيا

                        محمد عطية سالم
                        شرح بلوغ المرام



                        On demanda à un homme: "Comment pries-tu ya foulan?"

                        Il répondit:

                        "Je mets la Ka'ba devant moi, l'Ange de la mort derrière moi,
                        le Paradis à ma droite, l'Enfer à ma gauche et le Pont sous mes pieds
                        et je la considère comme ma dernière prière dans ce bas-monde"


                        Charh Boulough Al Maram de 'Atiam Ibn Mouhammad Salim
                        قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                        اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                        Commentaire


                        • #13



                          قال الحسن البصري رحمه الله
                          تفقدوا الحلاوة في ثلاثة أشياء ، في الصلاة ، وفي الذكر ، وفي قراءة القرآن
                          فإن وجدتم ، وإلا فاعلموا أن الباب مغلق
                          تهذيب مدارج السالكين ص 463


                          Al Hassan Al Basri a dit:


                          Recherchez la douceur dans trois choses:

                          - La Salat
                          - Le Dhikr
                          - La lecture du Coran

                          Si vous la trouvez, tant mieux. Sinon, sachez alors que la porte est fermée


                          Tahdhib Madarij Al Salikin p 463
                          قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                          اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                          Commentaire


                          • #14
                            Cheikh ‘Abd ar-Razzâq al-Badr raconte dans son commentaire d'al-Qawâ’id al-muthlâ que lui et quelques élèves étaient avec Cheikh Al-‘Uthaymîn et il y avait des fruits, alors Cheikh Al-‘Uthaymîn raconta l'histoire suivante :

                            Ils étudiaient al-Qawâ'id de Ibn Rajab avec l'Imâm As-Sa’di et cet ouvrage comporte quelques détails et passages difficiles, qui nécessitent de la patience, alors les élèves partirent tous un à un et Cheikh Al-‘Uthaymîn finit le livre tout seul avec lui, et le jour d'après le Cheikh As-Sa’di lui donna une pomme.

                            Cheikh Al-‘Uthaymîn dit que c'était la première fois qu'il voyait une pomme, alors il demanda ce que c'était. L'Imâm As-Sa’di répondit que c'était un fruit, une pomme, alors il l'amena chez lui pour la manger avec sa famille. Sa femme n'en avait jamais vu non plus avant donc elle lui demanda comment la cuisiner. Le cheikh répondit : c'est un fruit, donne-moi un couteau, on va la découper. Il la découpa et ils la mangèrent.

                            Source : aloloomenglish.net
                            « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

                            Commentaire


                            • #15
                              بسم الله الرحمن الرحيم

                              قال شقيق بن إبراهيم


                              ليس شيء أحب إلي من الضيف لأن رزقه على الله واجره لي
                              .


                              Shaqiq Ibn Ibrahim:

                              " Il n'y a pas une chose que j'aime autant que mon invité.
                              En effet, sa subsitance incombe à Allah et il me rapporte sa récompense"

                              Siar A'lam An Nubala 9/315
                              قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

                              اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X