Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Conseil aux convertis mouhajiroun (anciens nassara)

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Conseil aux convertis mouhajiroun (anciens nassara)




    Je conseille tous mes frères mouhahjiroun anciennement nassara de craindre Allah et de faire les causes pour éviter de se faire enterrer dans une terre de koufr,je m'explique :

    Toute personne baptisée peut se voir enterrer dans un cimetière de nassara, mais ce qu'on ne sait pas, et un averti en vaut deux, un reconverti peut également contre sa volonté, tout comme son baptème, être enterré dans un cimetière de nassara, ne pas être lavé, ne pas avoir de salât janaza, waLlahou almousta3ane.
    C'est à dire que tant qu'un ancien nassara devenu mouslim n'a pas fait de demande de suppression via une lettre d'apostasie à l'archevêché de sa ville, tout personne mouslima peut se voir enterrée donc, dans un cimetière de nassara, car les membres de sa famille ont un droit sur son corps car dans les registres de nassara il est toujours nassrani.

    Imaginez vous mourrez demain dans une terre mouslim, alhamdouLlilah, et votre père ou mère fait toutes les démarches nécessaires pour vous faire exhumer et rapatrier pour vous enterrer auprès de votre grand père ou grand mère, a3oudhou biLlah !
    Pire, renie votre islam et fait tout pour que vous soyez enterrer selon les rites des nassara, le cauchemar...

    C'est pour cela qu'il existe une solution très simple, et relativement peu couteuse, je m'explique :
    Contactez le diocèse de la ville ou vous avez été baptisé, demandez un extrait de baptème, il vous demanderont sûrement de rédiger une lettre simple et de joindre une enveloppe pré timbrée avec votre nom et adresse afin de vous renvoyer l'acte en bon et du forme.

    Ensuite aller sur le site : www.apostasiepourtous.com
    Remplissez les champs désirés, et je vous conseille de rajouter d'autres motivations, j'ai mis que j'etais mouslim et que je ne voulais pas me faire enterrer selon les rites des nassara ou qq chose comme cela.
    N'oubliez pas de cliquer sur la petite enveloppe en bas afin que le site envoie une copie de la lettre faite sur le site. et aussi n'oubliez pas de stipuler dans la lettre les références de l'acte de baptême que vous aurez demandé au préalable.

    Envoyez la lettre claire et précise et puis vous aurez leur réponse en moins d'une semaine, ,
    Pour tout faire cela m'a pris moins de deux semaines, waLlilahi alhamd,

    Je vous exhorte sincèrement mes frères de le faire, pour les anciens nassara, car il se peut que des gens malintentionnés de votre famille pourrait vous faire enterrer dans une terre de koufr alors que vous êtes mouhajiroun, même si c'est votre père ou mère, ce sont des kouffar et il faut se méfier d'eux tant qu'Allah ne les a pas guidé à l'Islam, prenons garde à nos plus grands ennemis,

    je vous rappelle que pendant le 1er jihad (ghazwatoul Badr), les compagnons (radhiha Allahou 3anhoum) n'ont pas fait de distinction avec les gens de leur famille et vous savez très bien ce qu'il en est advenu, donc voilà, un kaafir est un kaafir quand bien même c'est un père ou une mère, méfions nous d'eux



  • #2

    Voici ma décision d'apostasie de la foi chrétienne :
    http://nsa33.casimages.com/img/2014/...4335933698.jpg

    Vous pouvez observer que j'ai soussigné contre ma volonté, donc rien que pour cela les chrétiens sont dans le baatil,
    une fa'ida qui montre le caractère baatil du baptême :

    Les petits enfants ne peuvent pas être sauvés sans Baptême
    L'enseignement de l'Eglise catholique déjà cité montre que personne ne peut être sauvé sans le Sacrement du Baptême. Evidemment, par conséquent, cela signifie que les enfants et les petits enfants ne peuvent pas non plus aller au Ciel sans baptême, parce qu'ils sont conçus dans l’état du péché originel, qui ne peut pas être enlevé sans le Sacrement du Baptême. Mais cette vérité de l'Eglise catholique est niée par beaucoup de gens aujourd'hui. Ils regardent l'horrible tragédie de l'avortement - les millions d'enfants massacrés - et ils en concluent que ces enfants doivent être au Ciel. Mais une telle conclusion est hérétique. Le pire côté de l'avortement est le fait qu’on interdise à ces enfants d’aller au Ciel ; ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas vivre dans ce monde païen. Satan se réjouit de l'avortement, car il sait que ces âmes ne pourront jamais aller au ciel sans le Sacrement du Baptême. Si les enfants avortés allaient tout droit au ciel sans le sacrement du Baptême, comme beaucoup le croient aujourd'hui, alors Satan ne serait pas derrière l'avortement.
    L'Eglise enseigne que les enfants avortés et les petits enfants qui meurent sans baptême vont immédiatement en Enfer, mais qu'ils ne souffrent pas des flammes de l'Enfer. Ils vont dans un lieu en Enfer appelé les limbes des enfants. La définition la plus spécifique de l'Eglise qui prouve qu'il n'y a aucun moyen possible pour un enfant d'être sauvé sans le sacrement du baptême est la suivante – du pape Eugène IV.
    Pape Eugène IV, Concile de Florence, Sess. 11 ; 4 fév. 1442, ex cathedra: « Au sujet des enfants, en raison du péril de mort qui peut souvent se rencontrer, comme
    il n'est pas possible de leur porter secours par un autre remède que par le sacrement du baptême, par lequel ils sont arrachés à la domination du diable [péché originel] et sont adoptés comme enfants de Dieu, elle avertit qu'il ne faut pas différer le baptême pendant quarante ou quatre-vingts jours ou une autre durée, comme font certains… »

    Question :
    quelle croyance est la plus juste : celle des chrétiens au vu de ce que je viens de mettre ou l'Islam, la dernière des révélations qui assure aux parents qui ont perdu leurs enfants en bas-âge, qui seront (leurs enfants) dans la félicité, apporteront dans le janna des plateaux de mets Divins et préservés de l'Enfer ?
    Si jamais ça peut motiver encore plus les gens pour effectuer les démarches,

    Commentaire


    • #3
      Salam alaykum
      Ya akhi et tu t'es renseigné où pour cela???
      Parce que je ne vois pas que tes informations sont correctes:
      Déjà d'une le baptême ou autre n'a aucune valeur juridique en France , et si tu regardes bien la France a séparé son église de son état depuis un bon moment, de plus si cela avait une valeur juridique les soit disant nassara qui se marient a l'église n'auraient pas besoin de passer a la mairie.
      De plus , ce qui prévaut dans la loi est le testament et je me rappelle a moi même ainsi qu'à mes frères qu'il est obligatoire de faire un testament dans l'islam
      Ce qui prévaut également c'est la date comme pour un testament. Si tu en a fait un en 2001 et qu'en 2010 tu en as fait un autre tu n'as pas besoin d'annuler l'ancien pour que le nouveau le remplace , donc si tu as un certificat de baptême de 1990 et un certificat de conversion à l'islam en 2010 c'est la même chose
      Dernière modification par abdel Malik abou hanbal al faransi, 13-08-14, 23:34.
      Ibrahim Ibn Ad-ham à dit :
      "Le plus haut degrés consiste à ce que tu trouves la mention d'Allah plus douce que le miel"

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par abdel Malik abou hanbal al faransi Voir le message
        Salam alaykum

        De plus , ce qui prévaut dans la loi et le testament et je me rappel a moi même ainsi qu'à mes frères qu'il est obligatoire de faire un testament dans l'islam
        Pertinente remarque (par contre je ne sais pas si cela est du statut de l'obligation). De plus le muslim qui pratique comme il se doit son dîn en France (en mesure de ses capacités) à la base porte la sunnah apparente sur lui donc les gens le connaissent et savent quelle est sa religion. Donc (question) est-ce possible que son entourage ne témoignent pas de son islam et que les chrétiens l'enterrent malgré lui au milieu des autres selon le rite chrétien?
        En plus de ce que je me rappelle, sans se voiler la face, hormis le lavage et la salât qui pourrait être accomplie sur le défunt muslim que sera enterré dans un carré "musulman" tout le reste n'a rien de l'islam. Le corps n'est pas enterré immédiatement. Il est obligatoirement mis dans un cercueil, il est transporté dans un corbillard et non par ses frères à la main, la tombe est sous une pierre tombale (je crois que le nom et la date de naissance et la date de décès sont inscrits). Je ne sais pas si le corps et mis en direction de la qiblah. Et si le loyer du terrain n'est pas payé, le corps fini dans la fosse commune (que quelqu'un me corrige si je me trompe).
        Donc à la final il faut dire la vérité, il n'y a malheureusement plus beaucoup de différence avec l’enterrement des kuffars (au niveau des démarches).

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Abou Taymiyah Khalil al Martiniky Voir le message
          Pertinente remarque (par contre je ne sais pas si cela est du statut de l'obligation).
          d'après ce que je connais l'obligation existe pour la personne qui doit quelque chose a une autre D'après le hadith de Ibn Omar rapporté par Bukhary et Muslim, ou le Prophète aleyhi salat wa salam a dit: « Il n'appartient pas à un muslim qui a des choses à recommander de passer deux nuits sans que son testament soit auprès de lui ». Ibn Omar a dit: Depuis que j'ai entendu le Prophète alayhi salat wa salam dire cela, je n'ai pas passé une nuit sans avoir mon testament auprès de moi.
          Pour les autre cas cela est plutôt recommandé, Allahu a3lem , dites moi si je me trompe!!!!

          Envoyé par Abou Taymiyah Khalil al Martiniky Voir le message
          "En plus de ce que je me rappelle, sans se voiler la face, hormis le lavage et la salât qui pourrait être accomplie sur le défunt muslim que sera enterré dans un carré "musulman" tout le reste n'a rien de l'islam. Le corps n'est pas enterré immédiatement. Il est obligatoirement mis dans un cercueil, il est transporté dans un corbillard et non par ses frères à la main, la tombe est sous une pierre tombale (je crois que le nom et la date de naissance et la date de décès sont inscrits). Je ne sais pas si le corps et mis en direction de la qiblah. Et si le loyer du terrain n'est pas payé, le corps fini dans la fosse commune (que quelqu'un me corrige si je me trompe).
          pour cela tu as totalement raison, juste sur le fait de la direction du corps vers la qibla, ça j'ai vu apparemment qu'ils le faisaient,
          Dernière modification par abdel Malik abou hanbal al faransi, 13-08-14, 23:43.
          Ibrahim Ibn Ad-ham à dit :
          "Le plus haut degrés consiste à ce que tu trouves la mention d'Allah plus douce que le miel"

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Abderrahman abou imrane al maghribi
            Si tu as vu cela , c'est que tu es tombé sur un cimetière où les tombes étaient dirigé de cette manière, mais à mon humble avis, cela n'est pas fait volontairement, car moi ce que j'ai vu dans les cimetières qui contiennent des "carrés musulmans", c'est que les tombes sont orientés de manière la plus pratique pour le cimetière, et la qibla n'est absolument pas prise en compte. WALLAHOU 'alem.
            Non en fait je pense que ce cimetière doit être une exception, car en y repensant il y avait carrément un autre cimetière ou il n'y avait ni la direction, ni même une séparation avec les kuffars
            Ibrahim Ibn Ad-ham à dit :
            "Le plus haut degrés consiste à ce que tu trouves la mention d'Allah plus douce que le miel"

            Commentaire

            Chargement...
            X