Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le rejet du hadith faible (da'îf)

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le rejet du hadith faible (da'îf)

    Une des preuves que l'on ne doit pas se fonder sur le hadith faible

    Cheikh Muqbil a dit (traduction rapide) :

    « Le ĥadîth đa’îf, nous ne l'utilisons pas dans notre Dîn, selon l'avis juste d'entre les avis des gens de science, car Allah عز وجل dit dans son noble Livre :

    وَلَا تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ

    « Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. » (Al-'Isrâ' 17:36)

    Nous prenons donc notre dîn avec la certitude.

    Et les savants qui ont fait une différence entre le hadith da'îf dans fadâ'il al-a'mâl (les vertus des actes) et le hadith da'îf dans les ahkâm et les croyances, l'Imam ach-Chawkâni – رحمه الله تعالى – dit [à ce sujet] dans son livre al-Fawâ'id al-majmû'ah : Cela, c'est le char’ (la Législation), et celui qui prétend qu'il y a un détail à faire, à lui d'en apporter la preuve. Et l'affaire est comme a dit ach-Chawkâni – رحمه الله تعالى –. (...) »

    Source : المقترح في أجوبة أسئلة المصطلحwww.muqbel.net (question 213)
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

  • #2
    Il n'est pas permis d'agir sur la base d'un hadith da’îf (une narration faible) même s'il concerne fadâ'il al-a’mâl (les vertus des actions)

    Cheikh Al-Islâm Ibn Taymiyyah رحمه الله a dit :

    « Il n'est pas permis de se reposer dans la Charî'ah sur les hadiths faibles qui ne sont ni sahîh ni hasan. »

    [Al-Qâ’idah al-jalîlah fit-tawassul wal-Wasîlah, p. 82]

    Il a aussi dit :

    « Aucun des Imâms n'a dit qu'il est permis de rendre quelque chose obligatoire ou recommandé en se fondant sur un hadith faible, et celui qui dit cela a certainement contredit le consensus. »

    [Majmû’ al-fatâwâ (1/250)]
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

    Commentaire

    Chargement...
    X