Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Rachid Abou Houdeyfa l'ignorant perdu et égareur

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Rachid Abou Houdeyfa l'ignorant perdu et égareur



    Allâh dit dans Son Noble Livre :

    وَإِنَّ كَثِيرًا لَيُضِلُّونَ بِأَهْوَائِهِمْ بِغَيْرِ عِلْمٍ إِنَّ رَبَّكَ هُوَ أَعْلَمُ بِالْمُعْتَدِينَ

    Beaucoup de gens égarent par leurs passions sans science. Certes Ton Seigneur sait mieux qui sont les transgresseurs. (Les bestiaux v119)

    فَمَنْ أَظْلَمُ مِمَّنِ افْتَرَى عَلَى اللَّهِ كَذِبًا لِيُضِلَّ النَّاسَ بِغَيْرِ عِلْمٍ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ

    Qui est donc plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah pour égarer les gens sans aucune science? Allâh ne guide pas les gens injustes. (Les bestiaux v144)

    L'imâm Ahmed a rapporté dans son Mousnad d'après Abou Houreyrah que le prophète a dit : Aux prémices de l'heure viendront des années trompeuses dans lesquelles on croira le menteur et on démentira le véridique. On fera confiance au traitre et on doutera de l'honnête et le rouweybidhah s'exprimera. Il fut demandé qu'est ce que le rouweybidhah? Il répondit: C'est l'homme sans valeur qui parle dans ce qui touche aux affaires de la masse (des gens). Authentifié par l'imâm al Albâny et l'imam al Wâdi'y رحمهما الله

    L'imâm Mohammed ibn 'AbdilWahhâb an Najdi dit dans son livre مسائل الجاهلية où il cite les caractéristiques des gens de la jâhiliyah (l'époque préislamique) en différents points :
    Soixante treizième point (des gens de la jâhiliyah): qu'ils appellent les gens à l'égarement sans science.

    Ce sujet sera dédié à l'éclaircissement de certains - parmi de biens nombreux- égarements du dénommé Rachid Abou Houdeyfa al maghrebi surnommé "l'imam de Brest". Cet individu auto proclamé prédicateur sans aucun parcours scientifique auprès des savants de la sounnah.

    http://www.dammaj-fr.com/rachid-abou...r-al-maghribi/


  • #2
    (Il s'agit d'un extrait et montage audio et écourté extrait du premier cours de la série de cours
    Réponse aux ambiguïtés de l’appel à l’indulgence envers les mécréants

    Cet audio, qui à la base n'était pas une réfutation détaillée en soi sur lui juste je l'évoquai au passage, n'est qu'une remise à jour datant d'avant l'annonce de son "changement de méthodologie et évolution" et d'avant qu'il se taille la barbe (comme j'en ai été informé).

    Commentaire


    • #3


      Je me souviens avoir entendu dans une de ses vidéo qu'il avait sorti vers la fin de l'année 2011, qu'il avait participé à des cours d'un savant de Médine, dont je ne me souviens plus le nom, pendant environ un an et le reste il l'a appris dans des livres et des cassettes. C'est après cela que j'ai arrêté de l'écouter.

      Commentaire


      • #4
        Parmi les paroles d'égarement prononcées par Rachid Abou Houdeyfah démontrant clairement son ignorance et son non suivi des textes religieux dans le sujet de l'alliance et le désaveu, qu'après qu'il ait proposé aux mouslims d'enmener leurs enfants visiter les églises pour "accoutumer" l'enfant aux autres religions et pour dissiper la "haine" envers le mécréant (que lui appelle bien entendu non musulman). Il justifie son énormité en disant "ne t'inquiéte pas la fitrah ( la nature première) est là. C’est-à-dire que pour lui la fitrah est une forme de rempart qui empêche l'enfant de dévier vers une autre religion que celle de l'islam, que la foi de cet enfant est garantie et ne peut changer.
        Nous citons donc à cet égaré égareur la parole du prophète dans le hadîth selon Abou Houreyrah qu'il ait dit :
        Il n'y a pas de nouveau-né sans qu'il ne naisse sur la fitrah (nature première). Cependant ce sont ses parents qui le judaïsent ou le christianisent ou en font un mâjoûs (adorateur du feu). (raporté par al boukhâry et mouslim).

        Sheikh al Fawzân fut intérrogé au sujet de ce hadîth et répondit:

        Que chaque nouveau né est prédisposé à agréer la religion l'islam car sa nature première accepte cela. Allâh dit ;
        فَأَقِمْ وَجْهَكَ لِلدِّينِ حَنِيفاً فِطْرَةَ اللَّهِ الَّتِي فَطَرَ النَّاسَ عَلَيْهَا
        Et tourne ton visage vers la religion pure. La nature première (décrétée) par Allâh celle sur laquelle les gens ont été crées. (les romains v30).
        Cependant cette nature première peut être amenée à changer en fonction de la mauvaise éducation. Si son père l'éduque sur le judaïsme il en deviendra juif, et s'il l'éduque sur le christianisme il deviendra chrétien. Et s'il l'éduque sur la mâjoûsiyah il en deviendra mâjoûs.
        Cependant ce sont ses parents qui le judaïsent ou le christianisent ou en font un mâjoûs . Ce qui altère la nature première c'est la mauvaise éducation, la sale éducation. Il est obligatoire aux parents de prendre soin à préserver la fitrah religieuse de leurs enfants. Qu'ils leur ordonnent l'obéissance à Allâh et leur interdise sa désobéissance. Qu'ils leur inculquent une éducation islamique conforme à leur fitrah, oui.
        http://www.alfawzan.af.org.sa/node/14503

        . Et parmi cette éducation islamique de lui apprendre le tawhîd et son opposé est le chirk comme l'a si bien fait Loqman avec son fils. Allâh dit:
        وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ
        Et lorsque Loqmân dit à son fils alors qu'il l'exhortait "ô mon cher fils n'associe rien à Allâh. Certes l'association est une énorme injustice"
        (Loqmân v 13).
        Comme l'a bien dit l'imâm Mohammed Ibn 'AbdilWahhâb dans le fameux livret "les trois fondements" que l'islam c'est se soumettre à Allâh par le Tawhid et de se laisser diriger par Son obéissance et le désaveu du chirk et de ses gens dont les chrétiens font purement partie.
        Il fut rapporté de Ibn 'Omar qu'il dit "je ne connais pas de plus grand chirk que de dire que 'issâ est son seigneur" comme le rapporta Ibn Kathîr dans son tafsîr ainsi que d'autres.
        Ou est le désaveu dans le fait d'aller visiter leurs lieux de culte dans lesquels on y invoque autre qu'Allâh, dans lesquels on lui attribue un fils, dans lesquels on dit qu'Allâh est le troisième des trois? Tout ça pour apprendre les enfants mouslims à respecter cette croyance qu'Allâh blâme dans maints versets dans Son Livre.
        L'imâm 'Abdul'Azîz ibn Bâz a écrit une préface à la risâlah de sheikh Ismâ'îl al Ansâry dans laquelle il rapporte l'unanimité des savants quant à l'interdiction de construire des églises en terre d'islâm (et d'autre que lui) et Rachîd lui vient proposer d'y emmener les enfants en visite?
        (ps. Ne pas confondre entre le sujet de faire salât dans une église si besoin est, et d'aller la visiter pour renforcer les liens avec les chrétiens)

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Kande Abou Ibrahim al Mali Voir le message


          Je me souviens avoir entendu dans une de ses vidéo qu'il avait sorti vers la fin de l'année 2011, qu'il avait participé à des cours d'un savant de Médine, dont je ne me souviens plus le nom, pendant environ un an et le reste il l'a appris dans des livres et des cassettes. C'est après cela que j'ai arrêté de l'écouter.

          Il faut savoir que ce n'est pas toute personne qui s'assoit aux assises d'un savant qui aura forcément profité de lui et en sera devenu un étudiant (encore moins un prédicateur et enseignant). Sheikh Yayhâ nous racontait que des gens s'étaient rendus auprès de sheikh Moqbil en lui disant qu'ils s'asseyaient aux dourous de sheikh Ibn Baz et sheikh Moqbil ayant vu sur eux les traces d'un manque de profit scientifique leur dit "vous vous êtes assis aux cours de sheikh Ibn Baz mais est-ce que cela veut dire que vous avez compris et profité de lui ?" Des paroles dans ce sens. A dammaj beaucoup de 'awam assistaient assidument aux cours de sheikh Moqbil, par la suite de sheikh Yahya et même lorsqu'on était à San'a. Maintenant s'il s'est vraiment assis aux cours d'un savant cela n'implique pas qu'il ait été assidu, sérieux, qu'il ait pris des notes, qu'il ait assimilé, surtout dans ces assises auxquelles n'importe-qui peut assister et faire ce qu'il veut. S'il soit régulier ou qu'il s'absente personne ne s'en soucie ou ne s'en rend compte. Et est-ce que ce savant le connait ? Le recommande-t-il ? Et au vu de son manjah dévié il apparait clairement que ces assises ne lui ont servi à rien. Il n'y a aucun savant digne de ce nom, surtout ceux d'Arabie Saoudite à qui les autorités autorisent d'enseigner dans les masâjid à al madînah, qui puisse enseigner ce sur quoi se trouve cet égaré. L'homme dit "de science" le plus connu le proche de la voie que suit cet ignorant serait Yousouf al Qardawi.
          Donc ne pas se leurrer si ces paroles de "j'ai assisté aux cours de cheikh foulan". Ce fut aussi le discours de certains enseignants du cep et regarde le résultat. Ils ont dupé les gens les ont attiré vers eux et au final leur réalité à finit par apparaitre, et le pire c'est que eux contrairement à ce Rachid ils avaient réussi à soutirer des tezkiahs , mais qui ne leur ont pas servi à grand-chose.
          Sheikh al Fawzân dit (dans le sens résumé)
          Il n'est pas possible à la personne d'appeler à Allâh sans science, sans quoi cela ne lui est pas réalisable. S'il ne fait il se trompera plus qu'il ne verra juste. Il est conditionné pour le prédicateur qu'il soit sur la science avant d'y appeler les gens.

          قُلْ هَذِهِ سَبِيلِي أَدْعُو إِلَى اللَّهِ عَلَى بَصِيرَةٍ أَنَا وَمَنِ اتَّبَعَنِي
          Dis voici mon sentier j'appelle à Allâh avec clairvoyance, moi ainsi que ceux qui me suivent. (Yousoûf v108).
          Il y a des choses apparentes qu'il est possible même au 'ammy d'appeler comme l'accomplissement de la salât en groupe, l'interdiction de la délaisser. De s'occuper de la famille, d'ordonner aux enfants d'accomplir la salât ect. Des choses connues par le 'ammy ou même l'étudiant. Et d'autres choses qui nécéssitent de la compréhension, de la science. Ce qui est lié au harâm et au halâl, des choses relatives au tawhîd au chirk, celles-ci nécessitent impérativement de la science. (الأجوبة المفيدة 137)
          Et les gens ne sont même pas en mesure de distinguer qui a la science suffisante pour leur enseigner et se mettent à se tourner le premier imposteur venu prétendant avoir étudié.

          L'imam Ad-dhahabi رحمه الله a dit:
          "L'ignorant ne connaît pas son propre niveau. Comment pourrait-il connaître le niveau d'autrui ?"
          (📚 السير ١١/ ٣٢١)

          De la, si vous avez le nom de ce savant chez qui il se serait assis ben renseignez auprès de lui est ce qu'il le connait. Au pire informez le des paroles de cet égaré et demandez-lui ce qu'il en pense puis dites-lui qu'il prétend avoir étudié auprès de lui et faites nous savoir sa réaction.
          Nous sommes en une époque où les imposteurs au nom de la da'wah s'improvisant prédicateurs ou même dits "grands savants" se multiplient. Qu'Allâh nous préserve ainsi que vous de leur mal.



          Commentaire


          • #6
            بسم الله الرحمن الرحيم


            Mise en garde de cheikh Mohammed Bâ Jammâl contre Rachîd Abou Houdheyfah

            Ce post est de khalil Abou Taymiyah


            Le cheikh lit la question :


            Nous avons en France un homme se nommant Rachîd Abou Houdheyfah al maghrebi.

            Nous ne lui connaissons aucune date (réelle) de parcours dans talab al 'ilm auprès des savants ni qu'il ne les ait côtoyés, et malgré cela il est devenu du nombre des célèbres prédicateurs la bas.

            Commentaire du Cheikh

            Les mécréants mettent en avant ce genre d'individu et probablement qu'ils lui permettent de s'exprimer.

            Le cheikh lit la question :

            Il a des suiveurs et des gens qui l'écoutent parmi les gens de la masse et les débutants et autre parmi ceux qui n'ont pas de distinction.

            Il a un bon nombre d'erreurs à son actif. Parmi elles :

            Il appelle à délaisser la haine envers les mécréants.

            Réponse du cheikh :

            Cela fait partie de la religion de l'islam ? Cela fait-il partie de la religion ? Cela ne fait partie en rien de la religion.

            Dans le Qorâne Allâh dit :

            يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا آبَاءَكُمْ وَإِخْوَانَكُمْ أَوْلِيَاءَ إِنِ اسْتَحَبُّوا الْكُفْرَ عَلَى الْإِيمَانِ وَمَنْ يَتَوَلَّهُمْ مِنْكُمْ فَأُولَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ
            (23)

            Ô vous qui avez cru, ne prenez pas vos pères et vos frères en allié s'ils préfèrent la mécréance à la foi. Celui qui s'allie à eux d'entre vous, ceux-là sont les injustes.

            (al Anfâf v23)

            يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاءَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ وَمَنْ يَتَوَلَّهُمْ مِنْكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ 51

            Ô vous avez cru ne prenez pas les juifs et les chrétiens en alliés. Certains sont alliés les uns aux autres.
            Quiconque qui s'allie à eux fait partie d'eux. Certes Allâh ne guide pas le peuple injuste. (Al Mâidah 51)



            يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا عَدُوِّي وَعَدُوَّكُمْ أَوْلِيَاءَ تُلْقُونَ إِلَيْهِمْ

            بِالْمَوَدَّةِ وَقَدْ كَفَرُوا بِمَا جَاءَكُمْ مِنَ الْحَقِّ يُخْرِجُونَ الرَّسُولَ


            Ô vous qui avez cru ne prenez mon ennemi et le vôtre pour allié . Leur offrant l'amour.
            Ils ont mécru en ce qui vous est parvenu comme vérité et ils expulsent le Messager.

            (al Momtahinah v1)


            Allah dit:


            قَدْ كَانَتْ لَكُمْ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ فِي إِبْرَاهِيمَ وَالَّذِينَ مَعَهُ إِذْ قَالُوا لِقَوْمِهِمْ إِنَّا بُرَآءُ مِنْكُمْ


            Vous aviez certes un bon exemple en Ibrâhîm et ceux qui étaient avec lui lorsqu'ils dirent à leur peuple "nous sommes innocents de vous


            Cad: Nous vous désavouons ô vous les mécréants ô vous les associateurs.

            وَمِمَّا تَعْبُدُونَ مِنْ دُونِ اللَّهِ

            Et de ce que vous adorez en dehors d'Allâh.


            Cad: Nous nous innocentons de vos idoles et de ce que vous adorez en dehors d'Allâh.



            كَفَرْنَا بِكُمْ وَبَدَا بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمُ الْعَدَاوَةُ وَالْبَغْضَاءُ أَبَدًا حَتَّى تُؤْمِنُوا بِاللَّهِ وَحْدَهُ

            Nous mécroyons en vous. La haine et l'animosité sont à jamais entre nous jusqu'à ce que vous croyiez en Allâh seul. (Al Momtahinah v4)




            Le cheikh lit la question :

            Il dit s'être réuni avec certains prêtres et que ce fut une rencontre riche et profitable avec un respect mutuel de nos différences.

            Réponse du cheikh :

            Il est certains que pour lui cela sera une rencontre riche et profitable étant donné qu'il ne voit pas la haine et l'animosité (envers eux) et probablement qu'il les révère et qu'il les respecte et cela s'oppose à l'islâm. Cheikh al islam Mohammed Ibn 'AbdilWahhâb an Najdi a cité parmi les annulatifs de l'Islâm de faire apparaître de l'amour pour les mécréants. Si le prophète صلى الله عليه وسلم avait fait apparaître de l'amour pour eux, est-ce qu'ils l'auraient-ils expulsé de Mekkah et poursuivi ? La réponse est non. Mais ils n'ont vu de lui que la vérité, et la proclamation de celle-ci. Ils n'ont vu de lui que du conseil pur et clair il les appelait à l'islâm. Ils n'ont vu que le conseil clair et apparent sans complaisance

            Allâh dit :
            وَدُّوا لَوْ تُدْهِنُ فَيُدْهِنُونَ

            Ils souhaiteraient que tu transiges avec eux afin qu'ils transigent.

            (al qalam 10)


            Ils aimeraient ô Mohammed que tu concèdes afin qu'ils concèdent également. Toutefois le prophète n'était pas comme ça, cela ne fait pas partie de la religion des Prophètes et ni de la religion de l'Islâm.

            Le cheikh lit la question :

            Il dit: il incite les mouslims à envoyer leurs enfants visiter les églises afin qu'ils apprennent le respect de la religion d'autrui, et pour faire disparaître la haine de leurs cœurs. Et il dit "ne t'inquiète pas, la nature première est là". C'est-à-dire : n'aies pas peur pour sa religion, sa nature première le préservera de la déviance.

            Réponse du cheikh :

            Il nous montre sans aucun doute qu'il est sur un égarement, sur le faux et sur la déviance. Il est obligatoire de mettre en garde contre lui, de le délaisser et de s'éloigner de lui après lui avoir prodigué le conseil et lui avoir indiqué (la vérité). Et s'l persiste après cela, alors il faut le délaisser. Il appelle à l'amour envers les mécréants et à se rapprocher d'eux. Et d'ôter les frontières d'entre les gens de l'Islâm et les gens de la mécréance.

            Le cheikh lit la question :

            ...Et ce qui y ressemble. Et de l'autre côté il diffame les salafis attachés à leur religion. Que dites-vous de cet homme et quel est votre conseil pour les mouslims la bas en ce qui concerne leurs échanges avec les mécréants ?

            Réponse du cheikh :

            L'obligation sur les mouslims est qu'ils raffermissent et s'attachent à leur religion. Qu'ils y appellent et qu'ils la préservent. Et si la résidence en terre de mécréance ne permet pas aux mouslims d'extérioriser les rites emblématiques de leur religion alors il est un devoir pour eux d'émigrer sans quoi ils seraient dans le péché. Les gens de science ont cité dans leurs livres, parmi eux al Baghawi, également al Hâfith dans al Fath que la hijrah depuis les pays des mécréants est de différentes catégories. Si le mouslim n'est pas en mesure de faire apparaître sa religion et qu'il en est combattu (par les mécréants) il lui est alors obligatoire d'émigrer. Et s'il ne le fait pas il rentre dans le péché.

            Allâh dit:
            إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنْتُمْ قَالُوا كُنَّا مُسْتَضْعَفِينَ فِي الْأَرْضِ قَالُوا أَلَمْ تَكُنْ أَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةً فَتُهَاجِرُوا فِيهَا


            Certes ceux dont les arracheront les âmes alors qu'ils étaient injustes envers eux-mêmes. Ils diront où en étiez-vous (dans votre religion).
            Ils diront nous étions du nombre des impuissants sur terre. Ils diront la terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste afin d'y émigrer…(An nissa 97)


            La terre d'Allâh est vaste, qu'est ce qui t'a donc forcé à rester en terre de mécréance ? S'il est en mesure d'extérioriser les rites emblématiques de la religion et autre parmi les choses de l'Islâm, à ce moment-là cela lui est juste recommandé. S'il est malade et ne peut voyager ou qu'il ne possède pas de quoi émigrer alors il faut l'aider à pouvoir partir. Nous conseillons les mouslims d'émigrer des pays des mécréants, et s'ils ne peuvent extérioriser leur religion, alors cela leur est obligatoire.

            Parmi ce qui se passe en France, de ce dont nous avons été informés, il y est interdit de faire l'adhân alors qu'il fait partie des plus grands emblèmes de la religion. Il est interdit de faire entendre l'adhân à l'extérieur. Voilà la démocratie pour laquelle ils prônent et qu'ils imposent aux mouslims en vue qu'ils se divisent et se combattent entre eux.

            Également celui qui fait la khoutbah (du joumou'ah), il lui est interdit de parler sur les juifs, interdit de parler sur les chrétiens, interdit de parler sur les mécréants. Comment va-t-il élever les emblèmes de la religion ? Juste khoutbah et silence. Tu sermonnes mais tu te tais. Nous recherchons refuge contre cela. Cela est de l'égarement et de la déviance.

            Les masjids l'adhân y est interdit, juste la salât ensuite on ferme le masjid. Tu ne peux te poser au masjid 1. Est-ce qu'on peut faire l'i'tikâf? (L'auditoire répond : un peu)

            Un petit peu... (cad dire juste dans certains masjids). D'accord. Le mouadhdhin dit : allez sortez la salât est finie. Les gens sortent et ils ferment le masjid. Tu y es contraint. Tu ne peux pas faire de khoutbah, tu ne peux pas parler, tu ne peux enseigner si ce n'est en étant sous le contrôle des lois des mécréants. On demande à Allâh as salâmah et al 'âfiyah. Et beaucoup de mouslims la bas s'en plaignent.

            Également le hijâb, dans certains états mécréants comme la France, ils interdisent le hijâb. Si ta femme ou une des mahârim couvrent son visage, la police viendrait pour la forcer à le découvrir et toi tu ne peux rien dire. Si tu venais à te révolter et à contester tu serais passible d'une amende ou d'une peine de prison. Nous demandons à Allâh as salâmah et al 'âfiyah et nous demandons à Allâh qu'il saisisse les mécréants. C'est de la haine, de l'animosité et du mépris envers cette religion.

            Notre conseil pour tous les mouslims vivant en pays de mécréants qu'ils élèvent les emblèmes de leur religion. Et s'ils ne le peuvent alors qu'ils fassent la hijrah, qu'ils fassent la hijrah. Ils doivent se distinguer par leur Islâm et leur religion, par leurs mœurs et leurs échanges (avec les gens) et dans toute chose. Qu'ils soient bien distincts. Qu'ils soient sur la connaissance de leur Islâm et de leur religion, de leur Tawhîd et de la bonne 'aqîdah. Et quant à cet homme, nous conseillons de prendre garde à lui et de s'en éloigner après le conseil s'il persiste.

            Ndt; 1 On a expliqué au cheikh que cela n'était pas dans l'absolu mais c'était ce qu'il y avait de plus fréquent.


            Audio

            https://drive.google.com/file/d/0B7N...w?usp=drivesdk




            Ps: cet audio date d'il y a un peu moins d'un an. J'ai tardé à le traduire. Sachant que cette affaire n'est plus d'actualité)






            قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

            اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

            Commentaire


            • #7

              Ce post est de khalil Abou Taymiyah

              Un point que j'aimerai citer susceptible de mettre la puce à l'oreille de tout mouslim éveillé et attentif face au complot des mécréants pour déstabiliser les mouslims dans leur religion, surtout sur leur sol. Nous vivons un étrange phénomène de prédicateurs surgissant de nulle part , n'ayant pas étudié, sous un faux semblant d'attache à la Sounnah, avec certains moyens de propagation, qui reçoivent une grande acceptation de la part des 'awam et des débutants en l'espace de peu de temps et qui finissent par dévier de façon flagrante et médiatique tout en appelant les gens à leur déviance en tentant de la légitimer. Car nous savons pertinemment que les mécréants sont tout à fait en mesure de mettre en avant qui ils veulent de couper court aux moyens de da'wah de qui ils veulent dans leur pays (après la volonté d'Allâh). Surtout lorsqu'ils constatent la grande montée de l'Islâm sur leur territoire et le grand nombre de conversion et de repentir malgré tous les moyens qu'ils tentent de mettre en place pour salir notre religion et en faire fuir les gens.

              Cheikh Mohammed Ibn 'AbdilWahhâb dit dans son livre masâil al jâhiliyah dans la 53e masalah.

              Leur tentative de diversion pour annuler la légalisation d'Allâh.
              Qu'ils mettent en place des tricheries apparentes et cachées pour repousser ce avec quoi sont venus les messagers.
              Comme dans la Parole d'Allâh.



              وَمَكَرُوا وَمَكَرَ اللَّهُ


              Ils font des stratagèmes et Allâh fait des stratagèmes. (Al 'Imrân v54).


              Et sa Parole


              وَقَالَتْ طَائِفَةٌ مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ آمِنُوا بِالَّذِي أُنْزِلَ عَلَى الَّذِينَ آمَنُوا وَجْهَ النَّهَارِ وَاكْفُرُوا آخِرَهُ


              Et un groupe des gens du Livre dirent "croyez en ce qui est descendu sur ceux qui ont cru en début de journée puis mécroyez y en fin (de journée).

              (Âl 'Imrân v72).


              Cheikh Sâlih al Fawzân dit en commentaire de cette masalah:

              Cela fait partie du complot des juifs, lorsque le prophète صلى الله عليه وسبم émigra à al Madînah et que la religion d'Allâh se mit à apparaître. Il fut secouru contre les mouchriks lors de la bataille de Badr. Lorsque les juifs ne purent empêcher les gens de rentrer dans la religion de Mohammed, ils se tournèrent vers une nouvelle ruse. Un groupe d'entre eux dirent : "Convertissez-vous en début de journée et apostasiez une fois arrivés en fin de cette journée . Et dites (aux gens) : Nous n'avons pas trouvé de réforme dans la religion de Mohammed. Alors les gens vous suivrons. Car vous êtes les gens du Livre. Les gens diront "s'ils avaient trouvé quelque réforme dans la religion de Mohammed ils n'en seraient pas ressortis. Alors les gens vous imiterons. Alors Allâh dévoila leur plan par ce verset. Et le début du jour cad le début d'une chose, ses prémices… Fin de ses paroles.


              Il ne serait pas surprenant d'apprendre que les mécréants mettent en place un prédicateur (inventé) au profil adéquat "radical" (mais cool et ouvert) pour la jeunesse en lui donnant les moyens médiatiques de propagation. Qu'il attire le plus de jeunes possible parmi les nouveaux convertis ou repentis ou parmi les enfants des gens de la masse pour les endoctriner puis au final s'en retourner sur ses pas et retourner à une forme de "déradicalisation" indirecte ou voire même vers l'apostasie.

              A méditer.


              قال رسول الله صلى الله عليه وسلم لرجل وهو يعظه

              اغتنم خمسا قبل خمس شبابك قبل هرمك وصحتك قبل سقمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك وحياتك قبل موتك

              Commentaire

              Chargement...
              X