Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le taqlid interdit du hizb al-jadid

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le taqlid interdit du hizb al-jadid


    La principale bid'ah du hizb al-jadîd, c'est la hizbiyyah et le taqlîd (sélectif). Ce qui fait qu'ils rejettent les critiques détaillées dès lors qu'un de ceux qu'ils considèrent comme un « grand savant » faisant partie de leur groupe leur dit de les rejeter sans même donner de raison.

    Voici de nouveaux exemples de ce taqlîd innové et de leur appel à suivre aveuglément les grands savants :

    • Il y a quelques jours, un disciple de SalafiPublications nommé « Sharmarke » sur Twitter a diffusé le récent enregistrement audio de Muhammad ibn Hâdî al-Madkhali dans lequel il critique sévèrement des meneurs de leur groupe. Puis, le 21 déc. 2017, il a publié un tweet disant :

    « Ma rétraction officielle de l'audio que j'ai publié du noble Cheikh Muhammad ibn Hadi al Madkhali intitulé : "Le moment est venu pour Ch. Muhammad ibn Hadi de briser le silence". En plus de l'autre raison que je n'ai pas citée ici, que je tweeterai ou retweeterai. [Il salue et dit :]

    Je demande à Allah le Très-Haut de récompenser le frère Abu Martha qui m'a conseillé concernant l'audio que j'ai tweeté, qui était intitulé (...). Le frère (qu'Allah le récompense) m'a informé que Cheikh Rabî' hafidhahullah a entendu tout cela et plus. De même que Cheikh 'Ubayd hafidhahullah. Le noble frère m'a aussi informé que ces savants dignes de confiance ont dit ne ne pas y prêter attention. Donc pour cette raison, je rétracte l'audio que j'ai publié. (...)»

    Dans son autre message où il donne sa deuxième raison, on a aussi droit à plus de taqlîd et d'attachement aux hommes au mépris de la vérité :

    « Shaikh 'Abbās Al-Jūnah Al-'Adanī حفظه الله a écrit : À Allah toutes les louanges, Allah qui a fait que nos yeux acceptent les verdicts islamiques de nos Grands savants et a montré la faiblesse des verdicts islamiques des savants du Yémen. N'était Allah puis nos grands savants aînés, j'aurai fusionné le sud au nord (c.-à-d. mélangé les choses). Celui qui ne parle pas avec passions a dit : Les bénédictions sont avec vos aînés/anciens (grands savants). »

    Remarque : voyez leur façon de préciser tout le temps que ce sont des savants "dignes de confiance" et de "grands savants" comme si cela suffisait pour faire passer leur parole au-dessus de celle des autres, même au-dessus de celle de Muhammad ibn Hâdî que ce « Sharmarke » juge pourtant lui aussi comme un grand savant comme il le dit dans d'autres tweets.

    À voir : Qui sont les grands savants ? Qu'est-ce qu'un « grand » ?


    • Dans une autre affaire, Abu Marthad [Munthir] sur Twitter a dit :

    « Voici la question que j'ai posée aux savants :

    "Un traducteur d'un site web salafi ici en Amérique traduit des informations de Usâmah al-‘Utaybi al-Kadhdhâb même après avoir été informé que Cheikh Rabî' حفظه الله et d'autres grands savants et étudiants حفظهم الله ont mis en garde contre lui. Il dit qu'il veut une critique détaillée avec preuve avant d'arrêter de publier des informations de Usâmah al-‘Utaybi al-Kadhdhâb. Il dit aussi que Cheikh Rabî' حفظه الله a été mal informé sur Usâmah al-Utaybi al-Kadhdhâb et que Cheikh Rabî' حفظه الله a demandé un document de Libyens qui n'a pas été produit (donné) jusqu'à présent, s'il a jamais été écrit. Et que Cheikh 'Abd ur-Rahmân Muhiy ud-Dîn حفظه الله a loué Usâmah al-Utaybi al-Kadhdhâb. Quelle est la réponse appropriée à ce problème ?

    Cheikh Nizâr ibn Hichâm al 'Abbâs حفظه الله a dit :

    , "وعليك السلام مرحبابك بارك الله فيك الزم الكبار من العلماء السلفيين الراسخين الثابتين ومن ثبت من طلابهم الكبار على السنة واترك عنك هذا المسمى بعطايا ومن سارعلى منواله.

    "Qu'Allah te bénisse. Accroche-toi à ceux des savants salafis qui sont grands/aînés, enracinés et fermes dans le savoir, et à ceux de leurs grands étudiants qui sont fermes sur la Sunnah. Abandonne cet individu appelé ‘Atâyâ et ceux qui suivent sa voie. » Traduit [en anglais] par Abu 'Afnân Muhammad 'Abdullâh. »

    Fin de citation.

    Remarque 1 : La réponse de ce « cheikh », au lieu de clarifier qui a raison de Usamah al-Utaybi ou de ceux qui le critiquent, est juste « rangez-vous avec telle partie du désaccord car ce sont des grands ».

    Remarque 2 : Le questionneur répète inutilement « al-kadhdhâb (le menteur) » à chaque fois qu'il cite al-'Utaybi, comme s'il voulait effectivement persuader les autres sans leur donner de preuves, juste en usant à répétition d'un qualificatif péjoratif. Mehdi Abou Abdirrahmaan de Birmingham faisait pareil sur son site spécial anti-cheikh Yahya, il répétait inlassablement « le moubtadi’ » après le nom de Cheikh Yahya al-Hajouri.

    À voir :

    Introduction concise à la fitnah du nouveau hizb

    Et concernant un cas du même genre :

    Réplique aux arguments fictifs du lobby associatif (dans leur minable mise en garde faite par Arafat al barmaki et son lèche-bottes Mehdi contre le makhzoul Farid)
    « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]
Chargement...
X