Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mehdi de birmingham

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mehdi de birmingham

    بسم الله الرحمن الرحيم

    On va commencer comme promis sur ce nouveau forum moubarak, par une réfutation, d'un gros ignorant, arrogant et médisant, qui a voulu se donner du style devant des jeunes frères lors d'un séminaire dans une association dont nous dévoilerons les actes multiples de mendicité et contrevenances au minhaj salafi plus tard inchaALLAH, on demande à ALLAH 'azza wa jell de mettre la baraka dans ce forum et dans le travail fourni par nos frères avec comme but la préservation du minhaj salafi et le dévoilement de ce qui va à son encontre.

    Mehdi le comique de birmingham, entre ignorance et arrogance et calomnies sur les gens de science

    Il dit :

    "On se fanatise pas pour les gens, nous quand on fait ce genre de dourouss, on dit pas accroche-toi a Mehdi même dans la tempête et même s'il tombe, tombe avec lui, ou avec Sidati ou avec untel, qu'ALLAH les préserve tous. Non, walakin il y a un respect à avoir envers nos frères prédicateurs, on se fanatise pas pour les gens, ça fait pas partie du minhaj salafi de se fanatiser pour les gens, comme il y a des gens aujourd'hui qui se fanatisent pour qui? Pour Yahya al Hajouri el moubtadi3! on le dit y'a pas de problème, si j'ai dit ça et que tu as senti quelque chose dans ton coeur c'est que t'as un problème akhi fillah. Si j'ai dit et que t'as senti quelque chose, attention! La porte de l'égarement elle s'est ouverte pour toi. Na3am, wa la karama, on le dit! Pourquoi? Parce qu'on a des salafs! les imams de cette époque ils l'ont dit, hein, Yahya al Hajouri il dit que Othman sahib bid3a, et que son adhan, c'est un adhan bid3i, et il dit que l'irja elle a commencé chez les sahabs avec Othman ibn Madh3ow.

    On a pas de jalousie envers les sahabas?!
    On a de la jalousie envers yahya al hajouri?

    Comme il a dit cheikh rabi3, les gens qui suivent al hajouri, c'est quoi, c'est Cheikh al Hajouri fi ssama et Cheikh Oubeyd par terre, ça c'est pas le minhaj salafi ça!
    Comme il dit AbdAllah al Boukhari, il y a des gens a Moscou, il a dit il y a des gens ils sont encore dans le communisme là-bas, ils savent pas c'est quoi le tawhid, ils savent pas c'est quoi la chahada, et les gens ils traduisent des choses contre Cheikh Oubeyd al Jabiri.

    Il a fait 3 mois, certains même peut-être quelques heures à Dammâj, hein, il a fait un tour puis s'en est allé et qu'est-ce qu'il fait?! Il critique imamoun fi salafiya! ya ikhwa moussiba ya ikhwa! Et j'en profite que je suis ici pour la 1re fois à Paris pour en parler! On n'a pas de problème, on ne craint pour ALLAH le blâme de personne, on dit les choses comme elles sont! Si t'as quelque chose dans ton coeur par rapport à ça, sache que c'est toi qui a un problème, c'est pas nous! Parce que nous on dit ce qu'il a dit Cheikh Rabi3! Même si nous on l'avait déjà entendu d'avant de Cheikh Rabi3, et on le disait pas parce qu'on savait pas si... hein, il avait pas donné l'autorisation de le dire! On le savait depuis des années que Cheikh Rabi3 il était pas (mot pas compris) d'al Hajouri, d'ailleurs il a dit lui-même : ça fait 7 ans que je lui fait nassiha ! Des fois pendant plus de 2h et demi au téléphone, et il lui promet de revenir! C'est qui qui lui promet de revenir? C'est qui? Hajouri lui même! hein! et des ptits jeunes qui s'accrochent! Ton cheikh lui-même il dit qu'il va revenir! Il promet puis il revient pas!

    Et vous savez comment savoir si vous tombez dans la fitna ou pas? et bien écoutez!
    cheikh rabi3 salafi, cheikh rabi3 le porteur de l'étendard du jarh wa ta3dil cheikh rabi3 cheikh rabi3! cheikh rabi3 il a parlé sur al hajouri, ah cheikh rabi3 il est pas parfait! nous on suit le dalil. Nous on suit dalil. Mais... cheikh rabi3 c'est des gens qui lui ont dit des choses, il connait pas la situation de Dammaj. (ndt ya3ni c'est ashab cheikh yahya qui disent ça). Mais cheikh rabi3 aussi il a des erreurs, cheikh al hajouri il lui a montré attention! (ndt air moqueur) hein.

    C'est toi qui est tombé dans la fitna akhi, c'est toi qui a changé, c'est pas nous, c'est pas cheikh rabi3, c'est pas cheikh 'oubeyd. Les machaikhs ils ont pas changés wa lillahi lhamd, wa hafidahoumALLAH ta'ala, ya ikhwa on dit ça, nous on disait du bien même dans certain de mes dourouss vous pouvez peut-être encore entendre mais hamdulillah on a fait le bayân depuis hein, on disait du bien de yahya al hajouri. Nous on aime les gens de science. On aime les gens de la Sounna, walakin quand quelqu'un il btadi3 fi dine, il innove dans la religion d'ALLAH sobhanahou wa ta'ala, et il est conseillé par les IMAMS de la communauté! C'est pas toi ou moi akhi fillah, cheikh rabi3 il te fait nassiha pendant 2h et demi au téléphone ya akhi fillah.
    Pendant 7 ans! hein! ya3ni il y a tellement de réfutations, elles sortent tellement on a même plus le temps de lire, les réfutations sur al hajouri.

    Cheikh al Islam ibn Taymiya rahimahouLLAH, il a rapporté al ijma3 que... des 'oulamas que... dans minhaj souna nabawiya volume 3 si j'me souviens bien, hein, il a rapporté que l'adhan de Othman c'est un adhan char3i, et al hajouri qu'est ce qu'il fait dans son livre? kitab joumou'a! il coupe la parole! il cite hein, attention il va te citer parce qu'il a des choubahs, il va te dire "ah non moi j'ai des salafs aussi hein"
    Oui mais si tu rapporte la moitié de la parole du salaf et que la 2e moitié elle est contre toi, t'as pas de salafs!

    Attention ikhwa, restez avec les 'oulamas! regardez les 'oulamas où ils sont, regardez al hajouri où il est! tu veux être avec al hajouri? toulhaq bihi. Si tu sais, tu connais le haqq, comme Cheikh AbdALLAH al Boukhari il a dit il y a quelques semaines à nos frères de Birmingham quand ils étaient à la omra, ils ont eu une dawra avec les machaikhs, il a parlé d'al hajouri, il a dit : les gens qui suivent al hajouri ils sont de 2 types, celui qui sait pas! hada qu'est ce qu'on fait avec lui? hein? on lui explique, il apprend. lui il sait pas. Et puis il y a ceux qui le défendent, ils savent mais ils le défendent quand même, ils se fanatisent pour al hajouri! ça c'est pas le minhaj salafi ya ikhwa."


    Voici le lien de l'audio https://www.box.com/s/j4urtubbv5m5kaip3ku1

    Taffadalou ya ayouha al ikhwa wa jazakoumALLAH khayra.

  • #2
    Wa 'aleykum as salam wa rahmatullah.
    Wa fikum jamî'an

    Je précise que le poste ci-dessus est la retranscription des paroles du dénommé Mehdi de Birmingham avant que l'on ne poste les réfutations incha Allah, pour que ceux qui ne savent pas, prennent connaissance des énormités qu'il s'est permis de sortir devant son auditoire. Je conseille à ceux qui ont lu ses paroles, d'écouter directement l'audio pour se rendre compte du ton moqueur et hautain (comme s'il était une personne ayant un poids) que ce spécimen (qui se croit drôle) emploie lorsqu'il parle du noble sheikh Yahya - حفظه الله- et de ce qu'il s'imagine défendre comme vérité qu'il s'est inventée pour extérioriser sa haine envers la da'wah moubarakah de ce centre. Cette rage qu'il contenait en lui depuis des années (comme nous en a informé un frère yéménite vivant à Birmingham se nommant Younous, qui était à Dammaj ces derniers jours et qui a déjà eu affaire à Mehdi). Bien sûr comme tous les autres maftouns, il n'a rien apporté de nouveau contre le sheikh Yahya hormis les tromperies de 'Arafat et répéter bêtement les paroles de sheikh Rabî'.

    Et je vous informe que comme la presque totalité de ceux qui se sont improvisés ''prédicateurs francophones", cet individu n'a pas étudié et se permet de donner des cours, sous couvert d'une tezkiyah faite par Falâh Ismâ'îl Moundakar (du Koweït), qui actuellement est critiqué pour certaines mauvaises positions. Mehdi est un des collaborateurs (pour ne pas dire membre Allahua'lam) de la maktabah al salafiyah à Birmingham, contre qui sheikh Yahya a déjà parlé et qui eux-mêmes parlent actuellement contre Falâh Ismâ'îl Moundakar. Donc Mehdi, qui se dit salafi (et on se demande s'il l'a déjà été dans sa vie) se doit de désavouer cet homme et finira donc par se retrouver sans tezkiyah (qui à la base n'avait aucune valeur).

    Croyez moi que si ce manhaj moubarak (devenu un business pour les trompeurs) était mieux acquis et appliqué, des gens comme lui resteraient discrets dans leur coin et se feraient tout petits mais ils profitent de l'ignorance des gens.

    Suite à venir incha Allah.

    Commentaire


    • #3
      Assalam aleykoum,

      Dernièrement le clown de birmingham a fait la traduction d'une parole de Abdoullah al boukhari ou encore une fois il n'y a rien de nouveau, si ce n'est que apparement Abdoullah al boukhari critiquait déjà cheikh Yahya à l'époque de Aboul hassan.

      Qu'Allah vous facilite le dévoilement du maftoun de la reine...

      Commentaire


      • #4
        Voilà la première réponse écrite par Bilal Abu 'Abd Al Wahid Al Faransi à l'ignorance de ce "prêcheur" comme il le prétend:
        أيوب أبو معاذ السلوفيني الفرنسي
        ____الشبكة العلمية السلفية_____

        Commentaire


        • #5
          Concernant le point 25, d'après ce que j'avais compris Mehdi parle de la parole d'Ibn Taymiyyah : il dit que le Sheikh Yahyâ l'a coupée quand il l'a rapportée dans son livre pour lui faire dire le contraire de ce qu'elle dit, pour faire semblant d'avoir des salaf (Ibn Taymiyyah) qui disent la même chose que lui.
          « Le signe des gens de la Sunnah est qu'ils suivent les Salaf as-Sâlih et délaissent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » – Imâm el Asbahâniy [m. 535 H]

          Commentaire


          • #6
            Petit ajout concernant la "maktabah salafiyyah" de Birmingham (comme ils prétendent). Hanif l'américain nous a informé que shaykh Yahya a dit d'eux que ce sont:
            "Des menteurs, égarés, hizbis et innovateurs"

            Et Mehdi le mudill fait partie d'eux. Pas étonnant qu'il mente sans aucune honte. Massakins vous voulez utiliser le din d'Allah pour vous faire de l'argent et ça vous fait mal qu'à Dammaj ça parle sur les associations. Les associations viennent des juifs et des chrétiens pour faire croire à leurs peuples qu'ils ont leur mot à dire et qu'ils peuvent faire bouger les choses. Et dans l'Islam elles ne servent qu'à diviser, chacun se battant pour son association. Pourquoi les kouffars vous aident-ils pour vos associations ya massakin?! Ne réfléchissez-vous donc pas?! Est-ce que les kouffars vont aider la pure da'wah salafiyyah ?! Jamais!


            وَلَنْ تَرْضَى عَنْكَ الْيَهُودُ وَلَا النَّصَارَى حَتَّى تَتَّبِعَ مِلَّتَهُمْ قُلْ إِنَّ هُدَى اللَّهِ هُوَ الْهُدَى وَلَئِنِ اتَّبَعْتَ أَهْوَاءَهُمْ بَعْدَ الَّذِي جَاءَكَ مِنَ الْعِلْمِ مَا لَكَ مِنَ اللَّهِ مِنْ وَلِيٍّ وَلَا نَصِيرٍ
            ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que Tu suives leur religion. - Dis: ‹Certes, C'est la direction d'Allah qui est la vraie direction›. mais Si Tu suis leurs passions après ce que Tu as reçu de science, Tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur.

            وَدُّوا لَوْ تَكْفُرُونَ كَمَا كَفَرُوا فَتَكُونُونَ سَوَاءً فَلَا تَتَّخِذُوا مِنْهُمْ أَوْلِيَاءَ
            ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! ne prenez donc pas d'alliés parmi eux

            إِنْ يَثْقَفُوكُمْ يَكُونُوا لَكُمْ أَعْدَاءً وَيَبْسُطُوا إِلَيْكُمْ أَيْدِيَهُمْ وَأَلْسِنَتَهُمْ بِالسُّوءِ وَوَدُّوا لَوْ تَكْفُرُونَ
            s'ils vous dominent, ils seront des ennemis pour vous et étendront en mal leurs mains et leurs langues vers vous; et ils aimeraient que vous deveniez mécréants.

            وَدُّوا لَوْ تُدْهِنُ فَيُدْهِنُونَ
            ils aimeraient bien que tu transiges avec eux afin qu'ils transigent avec toi.

            مَا يَوَدُّ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ وَلَا الْمُشْرِكِينَ أَنْ يُنَزَّلَ عَلَيْكُمْ مِنْ خَيْرٍ مِنْ رَبِّكُمْ وَاللَّهُ يَخْتَصُّ بِرَحْمَتِهِ مَنْ يَشَاءُ وَاللَّهُ ذُو الْفَضْلِ الْعَظِيمِ
            ni les mécréants parmi les gens du Livre, ni les associateurs n'aiment qu'on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, alors qu'Allah réserve à qui il veut Sa Miséricorde. et c'est Allah le Détenteur de l'abondante grâce.

            Les associations ont rentré en France la ikhwaniyyah saoudienne qui était présente dans les pays anglo saxons. Mais en france ça a mis une claque car "quelqu'un avec une barbe et un qamis qui fait pas khuruj c'est un salafi". Evidemment quand on est habitué à la ikhwaniyyah de tariq ramadan c'est pas la même apparence. Mais derrière... c'est la même chose. Pas étonnant qu'on ait entendu que des gens se disant "salafis" assistaient aux cours de bachir le tunisien ikhwani (mais avec barbe et qamis attention!). Et voilà les ikhwans de l'association le palmier ("centre éducatif" pour pas faire peur aux kuffars, d'ailleurs ils ont très peur d'écrire "salafi" mais ils les veulent comme "clients"). Nous leur disons:

            وَلَا تَلْبِسُوا الْحَقَّ بِالْبَاطِلِ وَتَكْتُمُوا الْحَقَّ وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ
            et ne mêlez pas le faux à la vérité. ne cachez pas sciemment la vérité.


            Nous demandons à Allah de ne pas mettre de voile sur nos coeurs et qu'Il ne nous laisse pas à nous-mêmes ne serait-ce qu'un instant.
            أيوب أبو معاذ السلوفيني الفرنسي
            ____الشبكة العلمية السلفية_____

            Commentaire


            • #7
              Concernant la question du premier adhan du joumou'a institué par le calife Othman, je suis entrain de préparer un article en prenant des réfutations faites à cheikh Rabi' sur ce sujet. Hormis son affaiblissement du athar d'ibn Omar qui est une erreur considérable qui a déjà été clarifiée et traduite par l'éminent frère Abdallah l'ivoirien, cheikh Rabi' a fait d'autres erreurs que nous citerons ainsi que des paroles de gens plus savants que lui comme l'imam al Albany, l'imam ach-Chinqity, l’imam ibn Baz et autres (vu que certains, leur minhaj c’est : je suis avec le plus savant, le plus connu) qui ont un avis contraire et plus authentique que celui de cheikh rabi'. qu’Allah facilite la finition de cet article et l'éclaircissement de cette question.

              La vérité sur ce sujet est claire mais ce n’est que l'envie de trouver des erreurs permettant d’attaquer cheikh Moqbil, cheikh Yahya et la da'wah salafiyyah du Yémen qui les poussent à parler de cela maintenant alors que cheikh Yahya a sorti son livre « Les règles du vendredi » il y a douze ans et cheikh Moqbil avait cet avis et disait ce que cheikh Yahya a dit bien avant et personne d'entre eux ni des grands savants n'ont critiqué cette opinion du vivant de cheikh Moqbil. Et ils se sont tus sur des gens qui (d'après eux) rendent le calife Othman innovateur pendant toutes ces années ???

              Il a fallu attendre je ne sais combien d’années et l'apparition des barmakistes soutenus par cheikh Rabi’ pour remettre cet avis qui est le plus juste en cause, de même que son livre sur Abou Hanifa ceci car cheikh moqbil, c'était difficile pour eux de parler sur lui de son vivant, s'il répliquait c’était fini pour toi car sa parole avait du poids chez les salafis du monde. Donc ils ont attendu qu'il meure pour s'en prendre à lui, à son centre et sa da'wah car cheikh Yahya était moins connu et il est jeune. Cet objectif malsain fut dévoilé après l’audio secret de 'Abdallah al boukhary attaquant violemment cheikh Moqbil et ses élèves, dévoilant la rage et la rancoeur qu’ils ont contre la da'wah salafiyyah du Yémen.

              Dans tous les cas cheikh Moqbil et cheikh Yahya ont des salafs, plusieurs salafs dans cela parmi les grands imams, dont le plus grand est le compagnon ibn Omar.
              Il est rapporté par les imams ibn Abi Chayba, Waki' et al Lalaka'i :
              d'après le rapporteur Hicham ibn al Ghaz qui dit j'ai questionné Nafi' sur le adhan le vendredi et il dit ibn Omar a dit: c'est une innovation et toutes les innovations sont un égarement même si les gens les considèrent bonnes.

              Ce athar a été authentifié par l'imam cheikh Moqbil dans son livre قرة العين في أجوبة قائد العلابي page 78, par le grand savant AbdelMouhsin al 'Abbad dans la compilation de ses livres volume 7 page 458 et le grand savant Mohammed Ali al Ethiopy l'a authentifie dans son livre دخيرة العقبة volume 16 page 186-187.

              Donc le athar est authentique et c'est plutôt cheikh Rabi' qui n'a pas de salafs dans l'affaiblissement du rapporteur Hicham ibn al Ghaz que onze imams du hadith ont rendu thiqah (digne de confiance).

              Et cheikh Rabi' s'est contredit pour affaiblir ce athar car il disait dans son livre " الإكليل " page 88 : "Certes les hadiths qui n'ont pas été critiqués par les imams de la critique qui ont été cités, comme par exemple les hadiths d'Abou Zoubayr, nous ne les critiquons pas. Ceci car la communauté les a acceptés et les imams de la critique ne les ont pas critiqué". Fin de citation

              et l'humoriste maftoun de birmingham n'a qu'à demander à son collègue Sulayman le moudhadhab de Montréal si cheikh Moqbil et cheikh Yahya ont des salafs ou pas? Il est bien au courant lui qui a traduit et rapporte des paroles sur le sujet dans un de ses livres. A moins que le minhaj « faites des dons ! » et le taqlid de cheikh Rabi’ ne lui impose de l'aveuglement.
              Dernière modification par Hassan Zoubiri Al Maghribi, 20-06-13, 22:05.
              l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
              " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
              suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
              .

              Commentaire


              • #8
                mehdi le maftoun dit:

                On a pas de jalousie envers les sahabas?!

                Cela montre son talbis (ruse) car quand al-jabiri a dit sur le noble compagnons Ka'b ibn Malik -qu'Allah soit satisfait de lui- : "que s'il serait mort au moment où on lui faisait le hajr, il serait mort en étant égaré et en égarant".

                Mehdi n'a pas dit quoi que ce soit, très étonnant puisqu'il prétend qu'il a de la jalousie envers les compagnons!!

                Et al-jabiri ne s'est pas contenter de parler sur ce noble compagnon mais il a aussi parlé sur le prophète Youssouf عليه السلام quand il dit "qu'il n'a pas accomplit la justice entièrement". Où est la jalousie envers ce noble prophète ???!!

                Cela montre vraiment son suivi de passion et comme a dit notre frère Foued hafidhahou Allah : cela prouve que leurs intentions sont néfastes et malsaines.

                Commentaire


                • #9
                  بسم الله الرحمن الرحيم

                  الصلاة والسلام على رسول الله و من ولاه
                  أما بعد:

                  J’aimerai ajouter certaines annotations pour renforcer mes frères, afin d’attirer l’attention du lecteur sur certains points non évoqués. Et cela tout d’abord en guise de conseil pour la oummah et également pour remettre ce spécimen (et ses congénères) qui nous débarque d’Angleterre pour venir polluer les esprits des salafis en France (ou d’ailleurs par ses traductions) à sa place. En réalité il faut savoir que ce Mehdi n’est personne, il n’est qu’un des petits larbins francophones sans valeur au service d’une hizbiyah ayant pris une ampleur internationale propagée par les gens au cœur malade et les ignorants. Mais il convient de démontrer la sottise et l’ignorance de ces gens et leur suivi de passion et mettre fin aux injustices.

                  Donc nous commençons avec l’aide d’Allah :

                  1- Le comique de Birmingham dit :

                  « …ou avec Sidati, ou avec untel, qu'ALLAH les préserve tous. Non, walâkin il y a un respect à avoir envers nos frères prédicateurs...
                  De là nous pouvons nous apercevoir que Mehdi et compagnie n’ont pas accepté le tabdî’ de Farîd al Makri à l’encontre de Sidati. Chose qui vous prouve que contrairement à ce qu’ils veulent faire paraître, ils sont loin d’être soudés.
                  Comme dans la parole d’Allah :

                  تَحْسَبُهُمْ جَمِيعًا وَقُلُوبُهُمْ شَتَّى ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَا يَعْقِلُونَ

                  Tu les crois unis mais leurs cœurs sont divisés. Car ils sont un peuple qui ne raisonne pas. (L’éxode v14).

                  2- Le personnage poursuit sa comédie :

                  « On le dit ! Pourquoi ? Parce qu'on a des salafs! Les imams du dîn à cette époque ils l'ont dit, hein ?
                  Qu’il prenne garde à ces propos absolus prononcés dans la fougue car on pourrait croire au vu de ses paroles avec le pronom « les » que seuls ceux qui ont dit ça sont les imams de cette époque. Pouvant laisser croire que ceux qui ne l’ont pas dit ne sont pas des imams.

                  Ce qui est surprenant c’est que si ‘Oubeyd est un imam pour lui, pourquoi ne s’est-il réveillé que ces derniers temps, depuis les paroles d’al Wasaby, pour traduire ouvertement de son nom les mises en garde contre al Hajoury alors que ‘Oubeyd al Jâbiry se casse la voix à parler sur lui depuis près de six ans ? N’était-il pas convaincu ? Ne sait-il pas que la critique (si elle était détaillée et basée sur des faits réels) d’un seul savant considéré dans le domaine suffit ? Ou peut-être qu’à l’époque il n’y avait pas assez de monde pour le soutenir dans son égarement et qu’il craignait de se retrouver tout seul, chose qui dévoilerait sa lâcheté et expliquerait l’audace et le ton arrogant dont il fit preuve aujourd’hui se croyant à l’abri du complot d’Allah.

                  أَفَأَمِنُوا مَكْرَ اللَّهِ فَلَا يَأْمَنُ مَكْرَ اللَّهِ إِلَّا الْقَوْمُ الْخَاسِرُونَ

                  Sont-ils à l’abri du stratagème d’Allah. Seuls les gens perdus se sentent à l’abri du stratagème d’Allah. (Al A’râf v99).

                  Ou peut-être qu’en fait il écrivait déjà mais pas sous son vrai nom mais sous le pseudo Abdelaziz (car ils sont plus d’une personne à utiliser ce nom) ? Bien plus d’une hypothèse sont à émettre et Allah est plus savant de la réalité des faits.

                  3- L’humoriste d’Angleterre dit :

                  Comme il a dit Chaykh Rabî‘, les gens qui suivent al-Hajûrî, c'est quoi, c'est Chaykh al-Hajûrî fi-s-samâ’ et Chaykh ‘Ubayd par terre,
                  Bien que ses propos soient démesurés, toujours est-il qu’Allah dit :

                  قُلِ اللَّهُمَّ مَالِكَ الْمُلْكِ تُؤْتِي الْمُلْكَ مَنْ تَشَاءُ وَتَنْزِعُ الْمُلْكَ مِمَّنْ تَشَاءُ وَتُعِزُّ مَنْ تَشَاءُ وَتُذِلُّ مَنْ تَشَاءُ بِيَدِكَ الْخَيْرُ إِنَّكَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

                  Dis : ô Allah, Maître de l’autorité absolue, Tu donnes l’autorité à qui tu veux et tu l’arraches à qui Tu veux. Tu donnes la puissance à qui Tu veux et tu humilies qui tu veux. Le bien est dans Ta main et Tu es Omnipotent. (La famille d’Imrane v26)

                  Il s’agit de la grâce d’Allah, Il l’a donne à qui il veut. Et si de son point de vue nous avons sheikh Yahyâ dans les cieux, je n’ose même pas imaginer où est-ce qu’ils ont placé sheikh Rabî,’ comme le prouvent leurs agissements. Il y a de quoi craindre sérieusement pour leur dogme.

                  4- Le ridicule birminghami dit :

                  Yahyâ al-Hajûrî, il dit que « Othmân ibn ‘Affân sâhib bid‘ah,
                  Allah تعالى dit :

                  كَبُرَتْ كَلِمَةً تَخْرُجُ مِنْ أَفْوَاهِهِمْ إِنْ يَقُولُونَ إِلَّا كَذِبًا

                  Quelle monstrueuse parole que celle qui sort de leur bouche. Ce qu’ils disent n’est que mensonge (La caverne v5).

                  Qu’il donne un audio (non trafiqué), ou un seul écrit où sheikh Yahyâ tiendrait de tels propos. Sans quoi s’applique sur le lui le hadîth :

                  « Celui qui, tout en sachant, défend le vain, ne cessera d’être sous la colère d’Allah jusqu’à ce qu’il cesse. Et celui qui dit sur un croyant ce qu’il n’est pas, demeurera dans la boue du pus des gens de l’Enfer jusqu’à ce qu’il se délie de ce qu’il a dit. »[1]
                  Rapporté par Abou Dâoud et authentifié par Sheikh al Albâny et Sheikh Moqbil.

                  Ou alors cela veut dire que pour Mehdi, le fait de juger un acte de bid’ah implique irrémédiablement que celui qui l’a faite est un sâhib bid’ah ? Ne sait-il pas qu’il s’agit là d’un des fondements de la haddâdiyah ? Miskîne, pris à son propre piège.

                  5- Le show man de grande Bretagne dit :

                  « On a pas d’ jalousie envers les sahâbah ?! On a d’ la jalousie envers Yahyâ al-Hajûrî ?
                  Où est sa jalousie pour Ka’b Ibn Mâlik رضي الله عنه ? Pour le prophète Yousouf عليه السلام ? Pour les sahabâhs qu’al Wasabi a comparé à des trompettes ?

                  Où est sa prétendue jalousie face aux dires de Mohammad al Imam, dont il propage les paroles, qui ne juge pas l’ensemble des râfidahs kouffâr alors que ceux-ci insultent et rendent kouffar la majeure partie des sahâbahs ? Qu'il ne rend pas kâfir l’une de leur tête se nommant BadruDdîn al Houthy, qui fit enterrer une chienne noire dans un trou et dit à ses partisans : « Lapidez-la ! C’est ‘Âichah. Sa peine (pour la fornication) ne lui a pas été appliquée !!! » comme l’a rapporté sheikh Yahyâ dans son radd à l’écrit de Mohammad al Imam intitulé ‘’Le résumé’’.

                  Où est sa jalousie pour le secours de la religion d’Allah, vu qu'il a cherché refuge au royaume d’Elizabeth 2 la tâghoût Shaytânah, la franc-maçonne pour délaisser les terres d’islam, entre autre le royaume de Mohammad 6 le mouslim, qui est son pays d’origine ? Qui sont les sahâbahs pour qui il prétend avoir de la jalousie, qui ont agi de la sorte, qui sont ses salafs ?

                  6- Le jaloux pour les sahâbahs alors qu’il réside en Angleterre dit :

                  il y a des gens à Moscou, il a dit il y a des gens ils sont encore dans le communisme là-bas…
                  Jusqu’à ce qu’il dise :

                  Et j'en profite que je suis ici pour la première fois à Paris pour en parler
                  J’aimerai m’arrêter sur certains points face à ces propos.

                  Sa parole : "Il a fait trois mois, certains même peut être quelques heures à Dammâj, hein ? Il a fait un tour puis s'en est allé et qu'est ce qu'il fait ?!"
                  1. Al hamdulilah ‘’ce russe’’ (s’il existe vraiment) a lui au moins fait l’effort de voyager pour se rendre en terre d’islam et non à Birmingham pour prendre la science d’un savant de la sounnah. Et il aura au moins, par la grâce d’Allah, compris en quelques mois (ou quelques heures d’après eux) la vérité, alors que le pauvre Mehdi et ses semblables pataugent et s’embourbent depuis des années.
                  2. Ensuite si ce perroquet évitait de colporter bêtement tout ce qu’il entend, il saurait qu’il n’est pas possible à un étranger (hormis peut-être un jinn) de rester quelques heures à Dammâj. Ce n’est pas réalisable pour quiconque connait les horaires des bus qui font le trajet de San’a à Sa’dah. Mais la vérification des informations et les paroles sensées et plausibles ne font malheureusement pas partie des caractéristiques de Mehdi qui se dit connaître le manhaj salafi.
                  3. Voyez la flagrante contradiction de ce spécimen dont la langue débite plus vite que ne fonctionne sa raison. Quand il tente de faire croire à son auditoire l’attention qu’il porte à la propagation du tawhid (comme sa jalousie pour les sahâbahs) en tentant de reprocher à ce russe (s’il existe) de se rendre à Moscou où les gens sont encore dans le communisme et ne connaissent pas la chahâdah et qu’il traduit des paroles sur ‘Oubeyd al Jâbiry. Mais lui-même dit que c’est la première fois qu’il vient à Paris (Ya Rabbi fasse que ce soit la dernière), c'est-à-dire en France pays de koufr où les gens baignent pleinement dans la démocratie et la laïcité et qui n’est même pas son pays, et il profite de l’occasion pour parler sur al Hajoury. Et on lui demande combien de temps a-t-il fait auprès des savants, quelques mois, quelques heures, avant de parler ?


                    أَتَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبِرِّ وَتَنْسَوْنَ أَنْفُسَكُمْ وَأَنْتُمْ تَتْلُونَ الْكِتَابَ أَفَلَا تَعْقِلُونَ

                    Commanderiez-vous aux gens de faire le bien et vous oubliez vous-mêmes de le faire alors que vous récitez le Livre. Êtes-vous dépourvus de raison ? (La vache v44)

                  Ce qui confirme encore plus sa contradiction sont ses paroles, lorsqu’il dit (dans un autre passage) :

                  comme Chaykh ‘AbdAllah al-Bûkhârî il a dit il y a quelques semaines à nos frères de Birmingham quand ils étaient à la ‘Umrah, ils ont eu une dawrah avec les machaykh, il a parlé d'al-Hajûrî, il a dit : " les gens qui suivent al-Hajûrî ils sont de deux types, celui qui sait pas ! Hadha qu'est ce qu'on fait avec lui ? Hein ? On lui explique ! Il apprend ! Lui, il sait pas !
                  En un mot, eux ils ont le droit d’aller à al Madinah quelques jours et ensuite d’éclaircir aux gens (anglophones ou francophones) le cas d’al Hajoury, mais le pauvre petit russe qui n’a fait que quelques mois à Dammâj n’a pas le droit de traduire sur ‘Oubeyd en Russie. Voyez encore leur contradiction sous couvert d’amour du Tawhîd.

                  On se demande s’il appelle les anglais au tawhid, ou tout simplement qu’il donne des cours (pour lesquels il doit probablement être payé) pour la maktabah salafiyah aux pauvres francophones vivant là-bas (dont certains s’imaginent peut-être avoir fait une hijrah, qu'Allah les guide).

                  7- Le pitre britannique dit :

                  Parce que nous, on dit ce qu'il a dit Chaykh Rabî‘ !
                  ... jusqu’à :
                  Il avait pas donné l'autorisation de le dire !


                  Mehdi est bien apprivoisé et domestiqué, obéissant devant les ordres de sheikh Rabî’ d’après lui. Mais lui a-t-il demandé la permission (comme Farîd al Makri) de traduire et de diffuser sa parole dans cet audio pirate que lui-même (sheikh Rabî) n’a pas diffusé sur son site officiel ou sur sahab ? Le porteur de l’étendard du JarhwaTa’dil de cette époque, imam ahlusunnah, aurait-il besoin d’un jeune ignorant marocain belge perdu en Angleterre pour propager ses paroles ? C'est étrange.

                  Alors incha Allah, Mehdi le fidèle suiveur de sheikh Rabî’ nous traduira également la critique officielle du sheikh du livre al Ibanah que Mehdi a enseigné aux francophones perdus à Birmingham. S’il ne sait pas où elle est, on l’informe qu’elle est présente sur sahab écrite et signée par le sheikh depuis plusieurs semaines. Et on attendra également que Mehdi nous traduise la réponse de sheikh Rabî’ aux deux conseils précieux qui lui ont été prodigués par sheikh Yahyâ, s’il arrive à répondre.

                  9- Le miskîne dit :

                  ça fait sept ans que je lui fait nasîhah
                  Dans ce cas là Mehdi pourra nous expliquer quel est ce manhaj d’être contre une personne durant des années et faire son éloge en public, d’inciter les gens à aller apprendre auprès de lui, dire que les problèmes sont finis entre eux à jamais (sans même dire incha Allah) en lui demandant de faire une conférence chez lui et en en faisant une de son côté ? Quelles sont les preuves pour agir de la sorte ? Nous ce qu’on connaît c’est qu’Allah nous a ordonné d’être véridiques avec les gens. Quand il dit :

                  يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَكُونُوا مَعَ الصَّادِقِينَ

                  Ô vous qui avez cru, craignez Allah et soyez du nombre des véridiques. (Le désaveu v119).

                  Et nous connaissons également cette fameuse règle de nos salafs stipulant qu’il n’est pas permis de retarder un éclaircissement en temps de besoin. Sept ans de patience sur ‘’un simple étudiant en science’’ et dont il prétend qu’il n’y a pas plus nuisible pour la da’wah salafiyah que lui ?????

                  Est-ce que le prophète صلى الله عليه و سلم a attendu sept ans pour dénoncer le cas des khawârij à ses compagnons lorsqu’il partagea le butin et qu’une personne lui dit : « Ô Mohammad sois juste ! » Le prophète صلى الله عليه و سلم lui rétorqua alors immédiatement : « Qui donc sera juste si je ne le suis pas moi-même ? » Jusqu’à ce qu’il dise à Omar رضي الله عنه qui voulut tuer cet homme : « Qu’Allah me préserve que les gens disent que je tue mes compagnons. Certes celui-là et ses partisans lisent le Qorâne sans que celui-ci ne dépasse pas leur gorge. Et ils en sortent à la manière de la flèche transperçant la proie. »[2]

                  Combien de temps a-t-il patienté pour dévoiler leurs cas à sa communauté en les qualifiant également de ‘’chiens de l’enfer’’ ?[3]

                  Remarque : Il se pourrait que quelqu’un tente de justifier les actes de sheikh Rabî’ en se basant sur le hadîth de ‘Aîchah disant qu'elle a dit qu’un homme demanda la permission d’entrer chez le prophète صلى الله عليه و سلم alors il dit : « Permettez lui (d’entrer) ! Quel mauvais frère de famille ». Puis lorsqu’il rentra, il lui parla avec douceur. ‘Âichah dit alors par la suite :
                  « Ô messager d’Allah ! Tu as dit sur lui ce que tu as dit, puis tu lui parles avec douceur ? » Il répondit : « Ô ‘Âichah ! Le pire des hommes le jour du jugement est celui que les gens délaissent par crainte de son mal. »

                  L’imam al Nawawiرحمه الله dit en explication du hadîth :

                  Le prophète ne l’a pas évoqué en bien et il n’a pas été dit qu’il lui aurait fait des éloges, ni en sa présence ni en son absence. Il s’est juste rapproché de lui en faisant preuve d’une attitude diplomate (de dounia) en usant de paroles douces... Fin de citation.

                  10- Le birminghami dit :

                  Des fois pendant plus de deux heures et demi au téléphone, et il lui promet de revenir! C'est qui qui lui promet de revenir ? C'est qui ?! Hajûrî lui-même ! Hein ?! E ya des p’tits jeunes qui s'accrochent ! Eh ton Chaykh lui-même il dit qu'il va rev’nir ! Il promet, puis i’r’vient pas!
                  Sheikh Rabî’ prétend et sheikh Yahyâ dément. Comment concilier ces deux paroles ???
                  Sheikh a même rajouté un document annexe à son conseil précieux juste pour cette allégation. Je l’avais déjà mise dans « Passage d’une deuxième couche limpide pour museler la bouche de Farid ». Mais pas de mal à ce qu’on l’a remette ici histoire de consolider la position des frères fermes, de réveiller les endormis et en guise de rappel pour les inattentifs. Sheikh Yahyâ dit :

                  Après qu’une des personnes présentes dans l’assise lui dit (sheikhRabî’) : Avec tout ce qu’on a entendu de toi comme éloge à son encontre, que tu l’appelais, que tu le vantais,… Sheikh Rabî’ dit :

                  "Wallahi je ne dis pas cela si ce n’est du fait qu’il a prétendu qu’il délaisserait tout cela par souhait de se rapprocher de nous..."

                  Je fus subjugué de cette parole, que j’allais tout délaisser. Je ne sais pas ce qu’il veut par là, de dire que j’allais tout laisser et qu’est-ce qu’il vise par cette parole catégorique.

                  Il rapporte là des paroles complètement fausses. Wallahi, je n’ai jamais prétendu un seul jour que j’aillais délaisser une chose donc que dire de tout !!!Dans ce que nous avons éclairci de la fitnah d’al ‘Adani et des siens, cette même fitnah pour laquelle il s’acharne à défendre avec ces choses surprenantes. Donc je ne sais pas comment sheikh Rabî’ s’est permis de colporter cela de moi alors que je ne l’ai jamais dit…
                  Fin de citation de la partie qui nous intéresse.

                  Source : http://sh-yahia.net/show_art_60.html

                  Ce grand ignare de Birmingham qui se dit prédicateur démontre encore son ignorance de simples hadîths appris par cœur par les enfants à Dammâj.

                  Selon Ibn ‘Abbas رضي الله عنهLe prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « Si les gens devaient recevoir en fonction de ce qu’ils prétendent, ils réclameraient les biens des hommes ainsi que leur sang. Cependant il revient à l’accusateur de ramener une preuve et à celui qui réfute de jurer (par Allah). »[4]

                  Sheikh al Fawzân حفظه الله dit dans son commentaire de ce hadîth :

                  « Il se peut que le prétendant avance une chose énorme. Qu’il prétende que son opposant ait tué, alors il réclamerait le talion, ou bien il réclamerait de l’argent, une somme qui peut être considérable ou non. On ne lui donne pas pour sa simple allégation. Car en ouvrant cette porte, en donnant à chacun ce qu’il prétend, il s’en suivrait le désordre et l’inimitié envers les gens. Quiconque qui voudrait s’en prendre à quelqu’un prétendrait ce qu’il souhaiterait. Rien n’est accepté de lui sur une simple allégation, même s’il s’agissait du plus véridique des hommes. Cela lui est refusé tant qu’il n’apporte pas de preuve. C’est pour cela que le prophète صلى الله عليه و سلم a dit : «Cependant il revient à l’accusateur de ramener une preuve. » La preuve est que tu ramènes tes témoins[5], car il (l’opposant) vient avec des faits s’opposant à l’origine qui est l’innocence.

                  Donc il lui est réclamé d’apporter ses arguments. S’il les ramène, le jugement sera en faveur de ce qu’il avance, car cela confirme la vérité.

                  Mais s’il n’apporte rien, ou s'il dit : je n’ai pas de preuve, ou s'il vient avec une preuve dont les témoignages sont récusés car ils seraient critiqués, dont la présence est comme l’absence, alors le juge se tourne vers le récriminé. S’il avoue, il sera jugé en fonction de son aveu mais s’il nie en disant : Je n’ai pas fait telle chose, il lui sera alors demandé de jurer. S’il jure par Allah qu’il nie ce que lui a collé son rival comme accusation et qu’il est innocent de tout cela, il sera alors laissé. Car la position de l’incriminé est plus forte. Il a avec lui l’origine (des choses avant l’accusation) et l’innocence. On se contente alors de son serment.
                  S’il jure il s’innocente alors et l’affaire s’arrête là. Fin de citation…

                  المنحة الربانية في شرح الأربعين النووية p 251 (hadîth 33).

                  Donc Sheikh Yahyâ a rempli pleinement sa part (dans l’application de ce hadîth) en jurant par Allah, et voilà un bon moment que nous sommes dans l’attente d’une réponse de sheikh Rabî’. Mais peut-être que Mehdi aurait un surplus de science dans ce sujet l’amenant à délaisser l’application apparente du hadîth ???

                  11- L’humoriste poursuit :

                  « Et vous savez comment savoir si vous êtes tombé dans la fitnah ou pas? Et bien écoutez : Chaykh Rabî‘ salafî, Chaykh Rabî‘… hein ?… Le porteur de l'étendard du jarhwa-t-ta‘dîl… Chaykh Rabî‘ ! Chaykh Rabî‘ ! Chaykh Rabî‘ il a parlé sur al-Hajûrî… aaah !
                  Mehdi et ses semblables ont l’air d’oublier la Parole de leur Seigneur :

                  وَاتْلُ عَلَيْهِمْ نَبَأَ الَّذِي آَتَيْنَاهُ آَيَاتِنَا فَانْسَلَخَ مِنْهَا فَأَتْبَعَهُ الشَّيْطَانُ فَكَانَ مِنَ الْغَاوِينَ (175) وَلَوْ شِئْنَا لَرَفَعْنَاهُ بِهَا وَلَكِنَّهُ أَخْلَدَ إِلَى الْأَرْضِ وَاتَّبَعَ هَوَاهُ

                  Et raconte-leur l’histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s’en écarta. Shaytâne l’entraina donc dans sa suite et il devient du nombre des égarés. Et si nous avions voulu nous l’aurions certes élevé par ces mêmes enseignements mais il s’inclina vers la terre et suivit ses propres passions.(al A’râf v175- 176)

                  De là la sage parole du grand sahaby ‘Abdullah Ibn Mas’oud رضي الله عنه : « Qu’aucun d’entre vous n’imite un homme dans sa religion tel que s’il croit il croit et s’il mécroit il mécroit, et si vous êtes obligés de suivre une voie (d’homme) alors suivez celle du mort car le vivant n’est pas à l’abri de (tomber dans) la fintah. » Rapporté par atTabarâny al mou’jam al kabir n° 8764.

                  De quoi faire méditer ceux qui ne comprennent pas qu'un savant aussi grand soit-il n’est pas à l’abri de dévier. Qu’Allah en préserve les imams actuels de la sounnah.

                  Tout cela pour dire qu’en ce qui concerne sheikh Rabî’, qu’il est salafi, qui a dit le contraire jusqu’à présent ? Donc nul besoin d’user de tous ces artifices pour éblouir l’auditoire. Sheikh Yahyâ a toujours proclamé ouvertement qu’il (sheikh Rabî) avait tort dans cette fitnah et n’admettait pas sa fausse position. Tous les éloges et l’amour et le respect qui lui sont portés, sont dus au manhaj sur lequel il fut connu et pour lequel il fut surnommé ‘’porteur de l’étendard du jarh wa ta’dil en cette époque’’ par l’imam al Albâny رحمه الله. Ce même manhaj véridique qui devrait le contraindre, au minimum, à blâmer al ‘Adani, ‘Oubeyd et tous ceux qui participent à sa fitnah comme ce Mehdi ou la bande improvisée pour la prédication francophone. Mais au lieu de ça nous constatons de lui une attitude décevante –il faut le dire, et contraire à ce sur quoi il fut connu.

                  Pour les preuves de ses contradictions voici le fascicule (en arabe) écrit par le frère Abou Mohammad Sa’îd Ibn Hassen al Ishâqy al Sa’dy حفظه الله
                  دهشة أولي الألباب مما في مواقف الشيخ ربيع في هذه الفتنة من التناقض والاضطراب

                  Et celui du frère Abou ‘Abdillah Ousâmah Ibn ‘Aly le Libyen حفظه الله :
                  الإرشاد لما في أقوال الشيخ ربيع السابقة واللاحقة من اختلاف وتضاد

                  Mais juste en guise d’échantillon, extrait du fascicule du frère Sa’îd Ibn Hassen al Ishâqy, il dit :

                  « Sheikh Rabî’ critiqua (en toute légitimité) Abou al hassen pour sa séparation entre les savants et les gens du commun (les ‘awâm) des râfidah. Abou al Hassen prétendit que sheikh al Islam avait aussi fait cette différenciation, alors sheikh Rabî’ lui répliqua en disant : « Où as-tu vu dans cette séparation dans la parole de sheikh Ibn Taymiyah présente dans al Sârim entre les savants des râfidah et les gens de la masse ? » التنكيل في مجموع كتبه v 13 p477.
                  Mais aujourd’hui il est tout à fait silencieux face aux paroles de Mohammad al Imam qui est en train de suivre la même voie qu’Abou al Hassen. Il différencie entre les savants et les gens de la masse des râfidah. Où est donc la différence entre les deux dires pour pouvoir critiquer celui-là et cautionner celui-ci ?
                  (p26).

                  Voir également ici l’article de notre frère Hassen, lorsque Mohammad al Imam déclara publiquement que c’est sheikh Rabî’ qui est derrière le forum d’inconnus pervers d’al wahyain.
                  Audio.
                  Et cela sera sujet à un autre article incha Allah.

                  12- Le muqallid aveugle dit :

                  Chaykh Rabî‘ il est pas parfait ! Nous on suit l’dalîl. Hein ? Nous on suit l’dalîl !
                  Si nous avions, ne serait-ce qu’un instant, eu pour dogme d’attribuer la perfection absolue (comme le laissent entendre les paroles de Mehdi qui ne détaille pas) à sheikh Rabî’ ou à quiconque, cela aurait suffit à faire de nous des moushrikin car il s’agit d’un des attributs propres à Allah introuvables dans sa création. Mehdi, cherchant à amuser son auditoire, en arrive à tenir des propos dont il ne réalise pas la gravité.

                  13- Le pitre ‘’salafi’’ de grande Bretagne dit :

                  Nous on suit l’dalîl !
                  Oui depuis le début - et la louange est à Allah - nous suivons le dalil, conformément à la parole d’Allah :

                  اتَّبِعُوا مَا أُنْزِلَ إِلَيْكُمْ مِنْ رَبِّكُمْ وَلَا تَتَّبِعُوا مِنْ دُونِهِ أَوْلِيَاءَ قَلِيلًا مَا تَذَكَّرُونَ

                  Et suivez ce qui vous est descendu de Votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés en dehors de lui. Mais vous vous souvenez peu.
                  (Al A’râf v3)

                  14- Le risible personnage dit :

                  C'est toi qui est tombé dans la fitnah akhî, c'est toi qui a changé, c'est pas nous, c'est pas Chaykh Rabî‘ !
                  La réponse a été donnée à la fin du 13e point et la louange est à Allah. Quant à ce pitre, comment les gens pourraient-ils savoir s’il a changé, alors qu’il débarque de nulle part, avec un parcours tout à fait inconnu.

                  15- Le comique britannique dit :

                  « ya‘ni il y a tellement de réfutations, des fois, elles sortent tellement on a même plus le temps de lire, les réfutations sur al hajouri.
                  On le rassure, il n’a pas besoin de toutes les lire car elles sont presque toutes les mêmes depuis l’époque de Fâlih, d’Abou al Hassen jusqu’à ce jour. Leurs contenus sont à peu près identiques, ce sont juste le nom des auteurs et les titres qui changent et qui se passent le relais pour se faire traduire ou propagées par les hilarants hizbis d’Enquête exclusive sur M6’’ et leurs confrères Mehdi, ou Souleymân al Hâiti ou Hassen Abou Asma et autres ‘’prédicateurs’ sponsorisés par les associations. Il est connu que la vérité n’est qu’une et le mensonge multiple. Par contre nous invitons Mehdi et sa lajnah à garder un peu de leur temps pour lire ce gros volume de 656 p sur leur guru imam ‘Oubey al Jâbiry écrit par le frère de mérite Abou Hâtim Yousouf al Jazâiryحفظه الله .


                  16- L’énergumène de Birmingham dit :

                  et al-Hajûrî, qu'est ce qu'il fait dans son livre ? Kitâb jumu‘ah ! Il coupe la parole ! Il cite, hein ? Attention : il va te citer parce qu'il a des chubuhât, il va te dire "ah non ! Moi, j'ai des salafs aussi ! " Hein ? Oui, mais si tu rapportes la moitié de la parole du salaf et que la deuxième moitié elle est contre toi, t'as pas d’salafs !
                  Pas de salafs ? Comparons les prétentions de cet ignorant imitateur qui ne prend sa critique que des mensonges des hizbis.

                  Son éminence l’imam Ibn Bâz, l’érudit sheikh ‘Abdellah Qu’ûd et l’érudit ‘AbdelRazzâq al ‘Afîfiرحمهم الله ont dit :

                  « Il a été rapporté d’un groupe de salafs qu’ils blâmèrent le premier adhan qui avait lieu avant la sortie de l’imam. Wakî’ rapporta de Hishâm ibn al Ghâz[6] qu’il questionna Nâfî’ à propos du premier adhân du Vendredi. Il dit que Ibn ‘Omar dit : « C’est une bid’ah et toute bid’ah est égarement même si les gens la voient bonne. »

                  Mansour rapporta d’al Hassan (al basry) qu’il a dit : « L’appel qui a lieu le vendredi avant la sortie de l’imam et celui d’avant sont une chose nouvelle (innovée). »

                  AbdelRazzâq rapporta d’Ibn Joureyj selon ‘Atâ qu’il a dit : « L’adhân du Vendredi (connu) anciennement ainsi que l’iqâmah ne sont qu’un. Quant à l’adhân qui se fait avant la sortie de l’imâm et qu’il ne s’assoit sur le minbar, il est faux. Le premier à l’avoir fait (à Mekkah) est al Hajâj. Quant à nos partenaires, ils n’ont cité qu’un seul adhân. Lorsque l’imam s’assoit sur le minbar et lorsqu’il en descend (l’iqâmah), comme cela se faisait à l’époque du messager d’Allah
                  صلى الله عليه و سلم , d’Abou Bakr et de ‘Omar رضي الله عنهما
                  » Fin de citation.

                  Source : مجلة البحوث العلمية العدد رقم 50 تفضل من هنا الرابط للتقريب

                  Pas de salafs ? Ces montagnes de la lajnah ad daimah ne savent pas qui sont les salafs ?

                  De là nous invitions vivement ceux qui l’écoutent à suivre son propre conseil lorsqu’il dit :

                  nous quand on fait ce genre de dûrûs on ne vous dit pas : accroche-toi à Mehdi même dans la tempête, et même s'il tombe, tombe avec lui…
                  On pourrait en dire encore long et ajouter bien des preuves, mais cela suffit amplement (et c’est déjà bien long désolé) pour qui veut la vérité.

                  Je rappelle la parole de notre sheikh Abou ‘Amr حفظه الله qui, lorsque je l'ai interrogé sur les paroles de Mehdi et sa da’wah anti Dammâj, m'a dit : « Ce qui apparaît c'est qu’il est un hizbi. »

                  Et tout cet écrit concerne également Souleymâne al Hâyiti de Montréal (sa part arrive aussi incha Allah), ‘AbdelHady de Marseille, Abou Islam de Marseille, Hassan Abou Asma du Maroc (presque tout le temps en France comme si ça lui manquait), Farid al Makri et d’autres encore présents à al Madînah ou ailleurs qui collaborent et soutiennent ces gens et travaillent en coulisse et dont nous n’avons pas encore eu connaissance qu’ils aient diffusé des paroles. Mais on attend, en espérant que la science qu’ils recherchent les rendra un peu plus sensés et prudents que leurs compères ci-dessus mentionnés.

                  À bon entendeur.
                  صلى الله على نبينا محمد و على آله و صحبه أجمعين



                  [1] Et il se retrouvera coincé comme Farîd al Makri qui propagea que sheikh Yahyâ avait rendu sheikh Wassyullah hizbi. Et lorsqu’il lui fut demandé de ramener ses sources, il en fut incapable tout comme il fut incapable de s’excuser de son erreur après que celle-ci lui apparut à lui et à ses fanatiques. Donc il fut considéré comme un menteur.

                  [2] Rapporté par l’imam Mouslim selon ‘Abdellah Ibn Jâbir

                  [3]Incha Allah un bayan scientifique salafi serait fait sur ce point. Combien de temps doit-on patienter sur celui qui transgresse la religion d’Allah.

                  [4] Hadîth hassan rapporté par al Bayhaqy et présent en partie dans les deux sahîhs.

                  [5] Comme l’a fait sheikh Yahyâ pour al ‘Adani.

                  [6]Que sheikhRabî’ a tenté de rendre faible pour prétendre une unanimité inexistante, sur le fait que cet adhan est légiféré. Voir ici.

                  Commentaire


                  • #10
                    correction par rapport au poste que j'avais mis sur al oloom arabe. on m'a informe que ni sedati ni hassan abou asma n'ont etudie aupres des gens de science donc ils sont comme mehdi, l'humoriste n'aura pas grand chose a profiter avec eux. pour les cours faudra qu'il contacte souleyman le moudzabdzab. ils pourront par exemple reviser le livre al ibanah ensemble. pour bien assimiler les regles des moumayi'ins comme al halaby, aboul hassan, adnan arour et autres.
                    l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
                    " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
                    suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
                    .

                    Commentaire


                    • #11
                      Concernant le point 25 de la réfutation

                      Assalamou aleykoum,

                      Dans la réfutation au point 25 dans lequel Mehdi dit que cheikh Yahya coupe la parole, il parle de la parole de " l'imam Ishâq bnou Rahawayh " lien prouvant ceci ==>

                      https://twitter.com/mehdimaghribi/st...69879483424768 et http://www.twitlonger.com/show/lbobi8 .

                      À l'époque, je ne connaissais pas bien la fitna, je lui ai posté un article du site dammaj-fr.com pour qu'il puisse y répondre mais il a refuser de lire puis il a témoigné lui-même être un muqallid en me disant : "si tu n as pas vu les savants de la sunnah qui sont les specialistes des hommes ont vu moi je n ai pas a voir" ==> https://twitter.com/mehdimaghribi/st...69879483424768 (en bas de page).

                      * (petite precision concernant le pseudo, je l'avais mis lors de mon inscription sur twitter car c'était comme cela qu'on m'appelait dans mon quartier puis je l'ai enlevé quand j'ai commencé à parler avec certaines personnes pour ne pas qu'on pense que je suis un infiltré qui se cache derrière un pseudo).
                      Dernière modification par Kande Abou Ibrahim al Mali, 27-06-13, 12:46.

                      Commentaire


                      • #12
                        jazakallahou khair akhana kande pour ce dévoilement de plus. C'est leur politique à ceux-là : sulayman, sedati, abou asma, abdelhadi et autres. La politique des gens des passions qui s'aveuglent face aux preuves, ils les passent sous silence, les rejettent et s'obstinent dans le batil.

                        Vous savez comment ce hizb d'enragés a eu beaucoup de mesakins ?
                        Ils leur ont fait croire que lire les répliques et les fascicules venant de Dammaj, c'est tomber dans la fitnah ! et il faut pas rentrer dans fitnah ! cheikh rabi' a dit de pas rentrer ! etc. Comme cela ils les ont empêché de lire des preuves et des arguments auxquels ils sont incapables de répondre !
                        l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
                        " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
                        suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
                        .

                        Commentaire


                        • #13
                          Il a été demandé à Mohammed Bin Hadi Al Madkhali pendant la Fitna de Falih Al Harbi :
                          'Que doit-on faire car nous avons un conseil de Cheikh Al Jabiri et Cheikh Najmi de ne pas rentrer dans la divergence qui touche Cheikh Falih Al Harbi et Cheikh Rabi3.
                          Car certains ont pris ce conseil pour ne pas lire les répliques de Cheikh rabi3......
                          ......... et des frères, dont nous pensons du bien, nous disent : Ne rentrez pas dans cette fitna !
                          Je ne vous cache pas que nous, nous diffusons le conseil de Cheikh rabi3 (la critique contre falih al harbi). Mais de l'autre coté, ils nous disent ne diffusez pas ce document et ne le propagez pas, parcequ'il sème la fitna !!!

                          Il répond :
                          Ce que j'ai dit et je ne vais pas rajouter autre chose que cela, c'est que la parole de Cheikh rabi3 dans laquelle il a critiqué Falih, sont des paroles vraies et les critiques de falih sont des paroles fausses et clairement érronées . Il n'est pas permis de suivre le faux.

                          Maintenant Ahmah Bazmoul qui a fait volte face dans cette fitna, qui n'applique plus ce qu'il écrivait et qui est incapable de dire a cheikh Rabi3 tu as tort:
                          [B]Cheikh Rabi3 lui-même, nous a appris que s'il fait une erreur nous devons le critiquer et s'il dévie du minhaj Salafi nous devons mettre en garde contre lui.[/B] Cheikh falih aussi nous a appris la même chose que si quelqu'un fait une erreur nous le critiquons et nous mettons en garde contre lui et nous ne sommes complaisant envers personne quand cela touche à la religion d'Allah.


                          On vois bien que les ambiguitées à l'époque de la fitna de Falih sont les mêmes aujourdhui que répètent les partisans de ce hizb d'Al 3adani. Même Bazmoul n'a pas pu appliquer les regles du Minhaj Salafi .alors que dire de ce mehdi qui n'est qu'un perroquet dans cette jungle d'imitateurs aveugles.
                          Dernière modification par Hassan Zoubiri Al Maghribi, 27-06-13, 04:39.

                          Commentaire


                          • #14
                            voila le lien en arabe sur sahab plate forme du hizb al 3adani
                            http://www.sahab.net/forums/index.php?showtopic=45646
                            si quelqu'un pouvait traduire la parole de Bazmoul pour montrer dans quelle contradiction ils se trouvent aujourd'hui à cause de leur défense du batil
                            gardez l'image de cette page de sahab qui est une preuve de leur déviation
                            car sahab s'active à effacer tous postes qui les mets dans des positions contradictoires comme ils l'ont fait recemment en enlevant un poste de 3obayd al jabiri après la publication de la réplique de Youssou Al 3id de plus de 500 pages ou il rapportait ce poste et cette fatwa déviée.
                            Hier avec Falih ils appliquaient les regles aujourd'hui avec Al 3adani ils cachent les règles et effacent les postes qui les dévoilent.

                            Commentaire


                            • #15
                              voici une des dernieres pitreries du clown de service!
                              il dit:
                              Ne perdez pas votre temps à débattre avec les hajawirah diffusez les réfutations des savants. les leurs sont comme la toile d'araignée !
                              je dis: mais tout le monde sait que vous n'avez pas la capacite de debattre ya meskin! ce qu'on vous demande a toi et tes semblables parmi les mouqalidoun c'est de vous taire et d'aller apprendre le minhaj!
                              avec quoi vous allez debattre? avec des cheikh untel a dit? comme il a dit cheikh rabi'? comme il a dit al boukhary?
                              contente toi de traduire du mieux que tu peux ca t'evitera de te faire passer pour un clown ou pour un perroquet.
                              tiens une replique de savant qu'il serait bien que tu traduise ya ta'ban c'est la derniere replique de cheikh rabi' a ali hassan al halaby qui contient la critique sur mohammed surnomme al imam et son livre al ibanah!
                              ou bien tu n'as pas encore recu l'ordre de le faire de la part de tes patrons de la maktaba hizbiyyah de birmingham.
                              o fait c'est quand la prochaine conference en france que tu nous refasse un sketch comme le precedent???
                              l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
                              " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
                              suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
                              .

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X