Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quel est le minhadj de Mohammed Ali FERKOUS (est il au dessus de la vérité?)

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quel est le minhadj de Mohammed Ali FERKOUS (est il au dessus de la vérité?)

    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

    Voici quelques passages de traduction des éminentes répliques du frère abou hatim qu''Allah le récompense et lui apporte la guérison, concernant Ali FERKOUS qui d'une manière claire et accessible à tous a montré ses égarements et déviations avec les preuves et références
    Mais la maladie du taassob qui est en train de faire ravage dans la da'oua salafiya empêchera de remettre certains sur le chemin de la vérité que, soit disant tous le monde se vente d'emprunter, et je parle précisément de ceux qui disent avec leur langue: "la vérité est au dessus des hommes" mais trahissent cette parole avec leur comportement.
    J'invite les frères à y ajouter toute parole le concernant avec les références ainsi cela montrera la vérité à tous ceux épargné par ce fléau.
    J'y ajouterai au fur et mesure la suite de la traduction en fonction des disponibilités qu'Allah nous facilite et nous pardonne.

    voici l'intro:


    DÉMONSTRATION DE LA SIMILITUDE DES THÉORIES DE FERKOUS AVEC CELLES D’ABI EL HASSAN ET D’EL HALABI GENS DE LA BIDAA ET DE LA DIVISION
    Écrit par ABOU HATIM BNOU EL ID BNOU SALIH EL AANABI L’ALGERIEN

    Louanges à Allah, nous implorons son secours et son pardon, nous lui demandons protection contre le mal de nos âmes et le pécher de nos actes, celui qu’Allah guide personne ne peut l’égarer et celui qu’Il égare personne ne peut le guider, et j’atteste qu’il n’y a nulle divinité digne d’être adorée sauf Allah et j’atteste que Mohammed est son serviteur et envoyé.



    يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ اتَّقُواْ اللّهَ حَقَّ تُقَاتِهِ وَلاَ تَمُوتُنَّ إِلاَّ وَأَنتُم مُّسْلِمُونَ


    ô les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission.



    يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُواْ رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن نَّفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَبَثَّ مِنْهُمَا رِجَالاً كَثِيراً وَنِسَاء وَاتَّقُواْ اللّهَ الَّذِي تَسَاءلُونَ بِهِ وَالأَرْحَامَ إِنَّ اللّهَ كَانَ عَلَيْكُمْ رَقِيباً


    ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci sont épouse , et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.
    ا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَقُولُوا قَوْلاً سَدِيداً


    ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture.
    يُصْلِحْ لَكُمْ أَعْمَالَكُمْ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ وَمَن يُطِعْ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ فَازَ فَوْزاً عَظِيماً


    afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite.
    Ensuite :




    Allah dit dans son noble livre :


    كَذَلِكَ مَا أَتَى الَّذِينَ مِن قَبْلِهِم مِّن رَّسُولٍ إِلَّا قَالُوا سَاحِرٌ أَوْ مَجْنُونٌ

    أَتَوَاصَوْا بِهِ بَلْ هُمْ قَوْمٌ طَاغُونَ
    Ainsi aucun Messager n'est venu à leurs prédécesseurs sans qu'ils n'aient dit : "C'est un magicien ou un possédé" !


    Est-ce qu'ils se sont transmis cette injonction ? Ils sont plutôt un groupe transgresseur.



    Allah Tout Puissant a expliqué que la cause de la persistance des gens du faux sur le faux est due à l’adversité envers les gens de la vérité, non sur le fait qu’ils se sont transmis la consigne en cela (أَتَوَاصَوْا بِهِ), irréalisable vu que leur époque et leur lieu divergent, c’est pour cela qu’Allah a utiliser l’expression (أَتَوَاصَوْا بِهِ) (à la forme interrogative) pour nier le fait qu’ils se sont donnés la consigne (mais plutôt à cause de leur adversité envers les gens de la vérité), et Il a montré aussi que ce qu’il les a regroupé est la ressemblance des uns envers les autres dans la transgression en disant : « Ils sont plutôt un groupe transgresseur. » c’est ce qui les a regroupé sur l’adversité envers la vérité et ses partisans.


    Et Le tout puissant a éclairci ce sens dans la sourate La vache en sa parole :




    كَذَلِكَ قَالَ الَّذِينَ مِن قَبْلِهِم مِّثْلَ قَوْلِهِمْ تَشَابَهَتْ قُلُوبُهُمْ

    De même, ceux d'avant eux disaient une parole semblable. Leurs cœurs se ressemblent.



    Cela prouve que les théories des gens du faux se ressemblent du fait que les cœurs des uns ressemblent aux cœurs des autres dans l’égarement et la déviation impliquant la concordance de leurs dires lorsqu’il est question de rejeter la vérité.

    Et Il l’a aussi montré dans beaucoup d’autres versets :

    كَذَلِكَ مَا أَتَى الَّذِينَ مِن قَبْلِهِم مِّن رَّسُولٍ إِلَّا قَالُوا سَاحِرٌ أَوْ مَجْنُونٌ

    Ainsi aucun Messager n'est venu à leurs prédécesseurs sans qu'ils n'aient dit : "C'est un magicien ou un possédé" !
    مَا يُقَالُ لَكَ إِلَّا مَا قَدْ قِيلَ لِلرُّسُلِ مِن قَبْلِكَ

    Il ne t'est dit que ce qui a été dit aux Messagers avant toi.


    يُضَاهِؤُونَ قَوْلَ الَّذِينَ كَفَرُواْ مِن قَبْلُ

    Ils imitent le dire des mécréants avant eux.



    Mouslim a rapporté (2638) un hadith d’Abi HOUREYRA- qu’Allah l’agréé- que le prophète –صلى الله عليه و سلم – a dit :
    (الأرواح جنود مجندة فما تعارف منها ائتلف و ما تناكر منها اختلف)
    Les âmes sont [comme] des troupes enrégimentées : celles qui ont la même nature s’accordent entre elles ; celles qui diffèrent de nature sont en désaccord entres elles.Il a été aussi rapporté par AICHA –qu’Allah l’agréée- dans EL BOUKHARI de manière interrompu, et il(BOUKHARI) l’a relié dans El Adab El Moufrad(900).



    Et cette liaison des cœurs est générale, elle englobe les cœurs, les paroles et les actes.

    Et obligatoirement l’innovateur va manifester sa sympathie envers ses semblables parmi les gens de la bidaa et des passions, et le fait qu’il va pencher vers eux avec de bonnes paroles et des visites, choses qui prouvent la similitude de leurs cœurs.

    De même il va forcement montrer son adversité contre la vérité et ses partisans avec la parole, et se distancer physiquement d’eux, choses qui dévoilent ce qu’il cachait dans son cœur comme haine et animosité envers eux.

    Voila pourquoi certains salafs ont dit : « les gens de la passion peuvent tout cacher excepté leurs amis et leurs fréquentations » cf : Al Ibana El Kobra d’Ibn Batta n° (510) et autre.




    El Awza’i a dit : « celui qui nous cache sa bidaa, ne nous cachera pas ses amis »( Al Ibana n° 420).


    D’après Yahyia Bnou Said El Qattan qui a dit : lorsque Sofiane Athawri est venu à Bassora, il s’est penché sur l’état d’El Rabee -cad Bnu Sabih- et de quelle manière les gens l’estimaient, demandant : quel est son madhab ? On lui répondit : son madhab est la sounnah, il dit : qui fréquente t il ? Les gens du qadar, lui dit on, il conclu : il est qadarite.



    L’Imam ibnou Batta dit : miséricorde d’Allah sur Sofiane Ethawri, il s’est prononcé avec sagesse et il a eu juste, il a parlé avec science et c’est en harmonie avec le livre, la sounnah et ce qu’implique cette sagesse, tout en étant comprit par tout le monde, de plus il est connu des gens de Bassora et des clairvoyants, Allah tout puissant a dit :




    يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَتَّخِذُواْ بِطَانَةً مِّن دُونِكُمْ لاَ يَأْلُونَكُمْ خَبَالاً وَدُّواْ مَا عَنِتُّمْ

    ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes : ils ne failliront pas à vous bouleverser. ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté.



    L’éminent cheikh Najmi a dit dans une réplique à abou el hassen citant certains arguments de son tabdi’ (exclusion des gens de la sounnah) : Ta connivence avec les gens de la bidaa est telle que tu fais leur éloge, tu les complimentes, tu te mélanges avec eux, alors que tu manifestes ton hostilité envers les salafis et tu les critiques ». El Fatawa El Djaliya page 250.


    Et cela nous le retrouvons clairement dans le minhadj du docteur Mohamed Ali FERKOUS, nous allons détailler tout cela –avec la permission d’Allah tout puissant- avec des preuves claires, montrant l’envergure des grandes similitudes entre ses théories et celles des gens de la bidaa et des passions comme Abou El Hassen, Ar’our, El Halabi et leur clique, nous verrons qu’il est sur le même chemin, nous verrons aussi sa tentative de destruction du minhadj salafi pur et de ses partisans;
    Voila la tradition d’Allah sur les gens du faux, IL dévoile qu’ils font partie des gens de la passions et de la bidaa.



    Nous mettons entre nous et ceux qui refuse cela (la vérité), les preuves du livre et de la sounnah et le mihadj des pieux prédécesseurs qu’Allah les agréés, ET NON LES AVIS PERSONNELS DES HOMMES ET LE FANNATISME HAINEUX.




    Voici les preuves de cela (nos affirmations), qui donnera au lecteur une idée claire sur la question :


    1. L’éloge de FERKOUS des prédicateurs de l’unité des religions.


    2. Son application du manhadj : Prépondérance de la parole détaillée sur celle approximative (Haml el moudjmel 3ala el moufassal).


    3. Sa prétention que les salafs ont divergé dans la ‘aquida pour cautionner le minhadj des Mouwazanat.

    4. Sa prétention que la présence de l’intention est une condition pour la mécréance de celui qui insulte Allah.

    5. Son appel à aimer les innovateurs, sous la bannière de l’alliance légiférée du mouslim.

    6. Son embrouillement dans la question du hadjr légiféré, chose qui lui amène des répliques détruisant ses théories.

    7. Son application de la règle : ne pas considérer notre divergence sur une personne comme une divergence entre nous.

    De plus nous avons déjà par le passé montré sa déviation, lorsque nous lui avons répliqué de manière détaillée sur certains sujet, comme :

    8. Sa position sur le récit rapporté par une seule chaine de transmission (الخبر الاحاد) comme suscitant le doute en argumentant avec les choubouhates des moutazilites contre la position des gens de la sounnah.

    9. Sa fatwa sur la permission de voter aux présidentielles démocratiques.

    10. L’autorisation à la femme de participer à l’organisation – des régimes musulmans- en donnant son avis dans le choix du dirigeant, des membres du conseil constitutionnel parmi les diplomates et sénateurs et participer aux décisions.


    11. Ses fatwas sur la permission et l’encouragement à créer des associations pour la da’oua.


    12. Son éloge envers des innovateurs de haut rang et en considérant leur da’oua comme étant réformiste.(ndt : Mohamed abdou, rendu mécréant par les savant de son époque, djamal addin el afrani, maitre de la loge maçonnique du Caire. Etc.)


    13. Son aversion envers le mihadj de l’éloge et la mise en garde.


    14. La permission des chaînes satellitaire de hizbis comme « el majd ».


    15. Sa déformation de la règle de base sur le fait de tester les gens (sur leurs positions religieuses).

    16. Son intransigeance sur la permission de la mixité.
    17. Se cacher derrière des règles de législation (Oussoul) pour diffuser ses déviations.



    Nous avons volontairement omit de citer beaucoup d’autres sujets pour ne pas surcharger.

    (à suivre inchallah)

    cf:
    بيان الاتفاق بين تأصيلات فركوس وأبي الحسن والحلبي للشيخ يوسف الجزائري حفظه الله


    Dernière modification par djaffar abou amar el djazaïri, 23-02-16, 21:37.
    قال هارون الرشيد رحمه الله
    طلبت أربعةً فوجدتها في أربعة: طلبت الكفر فوجدته في الجهمية، وطلبت الكلام والشغب فوجدته في المعتزلة، وطلبت الكذب فوجدته عند الرافضة، وطلبت الحق فوجدته مع أصحاب الحديث
    شرف أصحاب الحديث ص: 55 برقم: 110


  • #2
    Voici également le lieu où enseigne Ferkouss:
    http://www.dammaj-fr.com/individus/4...gersh-an-najmy
    http://www.dammaj-fr.com/individus/4...bi-al-madkhaly

    Commentaire


    • #3
      assalam aleykoum

      barakallahoufik pour cet éclaircissement akhi djaffar

      jazakallahoukheira pour les liens akhi Khalil

      qu'Allah nous raffermis sur le haqq !

      Commentaire


      • #4
        jazakallahou khair wa baraka fika ya aba ammar nous avons besoin de gens qui s'occupent du cas de ferkous et traduisent les répliques d'abou hatim al jaza'iry et abou hatim ibn daas qu'allah lui fasse miséricorde. surtout que ferkous a un site en Français et tente d'exporter ses déviations.
        l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
        " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
        suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
        .

        Commentaire


        • #5


          que faire de ces livres : "recommandations salafies" donnees gratuitement en Algerie et vendues hors des frontieres de l'Algerie (Tunisie et France par exemple) ?
          Je connais des gens qui les ont et je voudrais les conseiller par rapport a cela,

          baarakAllahoufikoum,

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Soulaymane Abou Zaynab Al Firanssi Voir le message
            "recommandations salafies" donnees gratuitement en Algerie

            rectification Akhî Soulaymane,ici en Algérie il est vendu également...
            sigpic

            Commentaire


            • #7
              En plus le livre je l'avais la première édition. C'est un livre vraiment tu comprend rien les mots qui sont dedans sont vraiment compliquer je sais pas c'était quoi le but de se traducteur si c'était d'épater les lecteurs ou de faire revivre le jargon de Molière ou d'autre chose de toute façon c'est pas plus mal.

              Commentaire


              • #8
                (suite)
                L’éloge des prédicateurs de l’unité des religions


                FERKOUS et sa clique « le groupe de réformistes » considèrent que le Minhadj de abdel hamid bnou BADIS, et son association représente la da’oua salafiya authentique et le chemin du juste milieu ; ils lui cherchent beaucoup d’excuses (pour l’innocenter), sachant qu’Ibnou BADIS et les membres de son association sont clairement des prédicateurs appelant à la fraternité des religions et le rapprochement entre elles, allant même jusqu'à dénigrer les opposants de cette da’oua, sachant que Ferkous et son groupe sont ceux qui en ont le plus conscience.


                Ibnou BADIS a dit dans son journal « Al-Chihab » Djoumada 1er 1356 H/10 juillet 1937 (5 /13) : « Mr l’honorable directeur (Le petit matin)¹ salutation et respects.
                Monsieur, en tant que musulman je crois en la fraternité de l’homme, je la respecte quel que soit son origine et sa religion et je milite pour un rapprochement entre tous les peuples ».



                Il dit aussi dans Athar ibn Badis (page321 livre 6) : « nous, en tant que musulmans ne voyons aucun mal (littéralement : nos poitrine ne se resserrent pas) de voir des personnes de différentes religions faire la fête avec chacun son rituel, montrant leur attachement à leur propre dogme, appelant à ce dernier de manière honorable et honnête, plus encore, nous aimerions que s’installe une entente pour une meilleure diffusion des bases de la bienfaisance et de la charité, communes à toutes les communautés, et aussi combattre le mal, l’injustice et l’athéisme prohibés par tous (les religions) ».



                De plus, abel hamid ibnou BADIS appel le peuple algérien à proclamer la chute de tous ceux qui s’opposent à l’unité des religions lorsqu’il dit dans son Athar ibn Badis (page 138 livre 5) : « oh, honorable peuple ! Sois entièrement avec l’état français, représentant on ne peut mieux, le peuple français démocrate, sois aussi entièrement contre tout fanatique rejetant une nationalité ou une religion …appel de tout ton cœur : vive l’Algérie ! Vive la France populaire ! Pour que périsse l’injustice et l’esclavage et ceux qui sont contre (certaines) nationalités, la liberté de religion et de pensée ».



                Egalement, voici des paroles d’Ibnou BADIS qui défendent cette idéologie, elles sont dans Athar ibn Badis (44/4) : « prends garde à cet horrible fanatisme racial qui est la plus grande preuve de barbarie et de décadence. Sois frère de l’homme (de manière générale), quel que soit sa nationalité, en particulier ceux qui ont les mêmes origines que toi mais ayant une autre nationalité, car dans tous les cas, à la base il est ton frère de sang, sois bienfaisant envers autrui quel que soit sa nationalité et sa religion, car c’est ton honorable religion qui te l’ordonne ».



                Il dit aussi dans Athar ibn Badis (45/5) : « le sujet n’est pas une question d’occident ou d’orient ou d’islam et de chrétienté mais plutôt une question de bon ou mauvais comportement ».



                Et l’appel à la liberté de rapprochement entre les religions fait partie des principales clauses de la da’oua de l’association d’ibnou BADIS.


                Attayib EL ‘OQBI, un des principaux membre de l’association a dit dans la revue Achihab (326/11) djoumada 1er 1354 H/ aout 1935 : « De mon point de vue, il suffit pour nouer les liens entre les religieux musulmans et chrétiens, que chacun applique les préceptes authentiques de sa religion, et lorsque cet objectif, qui est d’appliquer ce avec quoi est venu ‘notre maitre Jésus’ et ‘notre maitre Mohamed’ que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur eux- sera atteint de manière juste et miséricordieuse, alors ils deviendront une et une seule communauté qui œuvre pour le bien et l’intérêt de cette nation humaniste qui, doit se préoccuper de son honneur et ne doit en aucun cas opprimer et offenser ».



                Abel hamid ibnou BADIS dit dans sa deuxième prescription : « L’islam est une religion de tolérance dont l’accès au bonheur ne se fait que par elle car :
                -De la même façon qu’elle appelle à la fraternité entre musulman, elle parle aussi de la fraternité entre tous les hommes.
                -Elle met sur le même pied d’égalité en matière d’honneur et de droit humain toutes les races et les couleurs des hommes …
                -Elle permet à tous les adeptes de comprendre et d’appliquer leur religion comme ils l’entendent ».



                Comme cela fut rapporté dans une revue manuscrite originale, et il y a même une traduction en français, cf : EL BASSA’IR 2e année/ n°71/rabee 2nd 1356H/18 juin 1937 et Athar ibn Badis (135/5) et ce qui y suit.

                Et ce qui est connu et clair comme de l’eau de roche, est que le choix d’ibnou BADIS et de son association pour cette idéologie provient de l’influence qu’ont exercé sur eux les deux francs-maçons Djamel Eddine El Afrani (en réalité il est iranien) et Mohamed Abdou.
                Nous remarquons aussi que c’est à cause de l’influence qu’a exercé Ibnou BADIS sur Ferkous que ce dernier a proclamé
                que la da’oua d’Djamel Eddine El Afrani et Mohamed Abdou était réformiste, comme on le voit dans l’introduction de son livre : « Feth El Ma’moul Sharh Mabadil oussoul » (page 20 maison d’édition El Imam Ahmed) et aussi sur son site web.



                Et, ce que je veux dire par là, ce n’est pas que Ferkous et son groupe du magazine El Islah appellent à l’unité des religions, mais plutôt : quelle est la raison de cette persistance à défendre les partisans de cette idéologie et à leur trouver sans arrêts des excuses ? Pourquoi considèrent ils cette da’oua comme étant celle qui représente le juste milieu de l’islam et de la da’oua salafiya ?



                De même, Ali Hacene El Halabi dément cautionner ce genre de théories lorsqu’elles lui sont reprochées, mais alors qu’en découle-t-il de son éloge du livre de ‘OMMANE qui fait l’apologie du dialogue inter-religieux en le considérant comme étant le juste milieu de l’islam ?


                C’est pour cette raison -et bien d’autres- que l’éminent cheikh Rabee –qu’Allah le préserve- l’a rendu innovateur ainsi que d’autres parmi les savants, car l’adhésion à ce concept corrompt la racine de l’alliance et du désaveu qui sont un fondement de cette religion.



                Également, cheikh El Islam Ibn Taymiya a décrété innovateur et égaré celui qui disculpait les Battinites, en essayant de leur trouver des justifications, et cela même si cette personne ne les côtoyait pas et n’appelait pas à l’idéologie Battinite, car les disculper revient à embellir et défendre leur doctrine.



                Voilà le minhadj de Ferkous et son groupe à l’égard de la pensée d’ibnou BADIS et son association, à savoir que parmi les fondements du magazine El Islah il y a : lier le peuple Algérien et d’autres avec la réforme d’Ibnou BADIS et son association qui représente –d’après eux- l’islam du juste milieu et du minhadj salafi, ainsi que les défendre, leurs trouver des prétextes et relayer leur paroles faisant croire de cette manière à la communauté qu’ils sont une référence religieuse… et il y en a tant à dire.



                (à suivre inchallah)

                ¹ : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Matin_%28journal%29
                قال هارون الرشيد رحمه الله
                طلبت أربعةً فوجدتها في أربعة: طلبت الكفر فوجدته في الجهمية، وطلبت الكلام والشغب فوجدته في المعتزلة، وطلبت الكذب فوجدته عند الرافضة، وطلبت الحق فوجدته مع أصحاب الحديث
                شرف أصحاب الحديث ص: 55 برقم: 110

                Commentaire


                • #9
                  Djazakomoullahou khayran ikhwati qu'Allah nous facilite, nous pardonne et nous protège.
                  قال هارون الرشيد رحمه الله
                  طلبت أربعةً فوجدتها في أربعة: طلبت الكفر فوجدته في الجهمية، وطلبت الكلام والشغب فوجدته في المعتزلة، وطلبت الكذب فوجدته عند الرافضة، وطلبت الحق فوجدته مع أصحاب الحديث
                  شرف أصحاب الحديث ص: 55 برقم: 110

                  Commentaire


                  • #10
                    hayakallah ya djaffar! akhyl karim je pense qu'il y a une erreur ici
                    2. Son application du manhadj : Prépondérance de la parole détaillée sur celle générale (Mouwazanat).
                    al mouwazanat c'est le fait que certains hizbiyines aient conditionné de citer les bonnes œuvres de la personne lorsqu'on le critique car d'après eux c'est cela être équitable. et pour eux le fait que la personne ait de graves erreurs dans la aquida et le minhaj cela n'efface pas tout ce qu'il a fait comme bonnes œuvres avant on doit rester sur ses bonnes œuvres et son bon parcours et ne pas mettre en garde contre lui et ne pas le délaisser, car ces bonnes œuvres passées viennent équilibrer la balance des mauvaises actions qu'on a vu de lui récemment.
                    la Prépondérance de la parole détaillée sur celle générale c'est haml al moujmal 'alal moufassal ou haml al moufassal 'ala al moujmal (désolé actuellement j'ai pas le clavier arabe)
                    jazakallahou khair pour tes efforts dans lesquels je demande à Allah de mettre la baraka car c'est ce qui fait mal aux hizbiyines. si des frères peuvent t'aider à clarifier le cas de ferkous en prenant aussi des répliques du moujahid abou hatim ibn daass : dont voici les liens http://aloloom.net/show_book.php?id=269
                    http://aloloom.net/show_book.php?id=242
                    http://aloloom.net/show_book.php?id=236
                    Allah le très haut a dit en traduction approximative du sens: c'est ainsi que nous détaillons les versets afin que le chemin des criminels apparaisse clair.

                    donc que les frères et sœurs ne perdent pas leur temps avec les zanabil du forum au hizby makhzoul nous inchallah nous ramenons les preuves, les arguments scientifiques et les faits réels irréfutables afin celui qui vit, vive dans la clarté et que celui périt périsse dans la clarté. pas du blabla comme eux : "ils parlent sur les savants!" "haddadis!" "ils mangent la chair des savants!" et autres slogans par lesquelles ils essayent de calmer leur frustration qui découle de leur incapacité à nous répliquer avec des arguments convaincants.
                    ya soubhanallah! le messager d'Allah nous l'avait prédit: "à l'approche de l'heure il y aura des années de traitrise, on y rendra le menteur véridique et le véridique menteur et on fera confiance au traitre et on prendra digne de confiance pour un traitre"
                    c'est ce que nous vivons dans cette époque ou les réalités sont complètement inversées et le bien est devenu un mal et le mal un bien. on parle sans preuves sur quelqu'un de moustaqim, pieux, ascète et moujahid comme cheikh yahya et un ta'ban qui se mélange à des filles en jean moulant qui l'interpellent "cheikh ferkous!" "cheikh ferkous" c'est devenu le nouveau al Albany, un grand savant sur lequel il est interdit de parler et qu'il faut couvrir. on a jamais vu ça un savant qui enseigne dans la mixité. il a fallu attendre cette époque de folie pour voir quelqu'un qui s'affilie à la science et la salafiyyah faire une telle chose et avoir des défenseurs. avant hier j'ai eu une altercation avait un pauvre maftoun d'Argenteuil ici à sanaa meskin il nous dit à moi et au frère avec qui j'étais "les savants ont tous parlé, cheikh yahya a pleins d'erreurs dans la aquida etc..." je lui ai dit "tu peux m'en citer une s'il te plait?" il est devenu tout rouge de ridicule vu qu'il était incapable de répondre (il n'a même pas mémorisé les choubouhat d'Arafat et il se permet de parler). nous nous ramenons leurs erreurs de leurs livres, de leurs cassettes, de leurs fatawas avec les références et tout ce qu'il trouvent à répondre "ils mangent la chair des savants" et bin la chair de ferkous elle est halal et inchallah nous allons continuer à la déguster bien comme il faut et nous allons bien nous rassasier d'elle en traduisant toutes ses erreurs, ses égarements et ses fatawas catastrophiques (comme pour oubayd) pour que vous ayez bien la rage!!!
                    l'imam al foudayl ibn iyad a dit:
                    " اتَّبِعْ طُرُقَ الْهُدَى وَلَا يَضُرُّكَ قِلَّةُ السَّالِكِينَ، وَإِيَّاكَ وَطُرُقَ الضَّلَالَةِ وَلَا تَغْتَرَّ بِكَثْرَةِ الْهَالِكِينَ "
                    suit les voies de la droiture et cela ne te nuira pas qu'il n'y ai que peu de gens qui les suivent. Et prends garde aux voies de l'égarement et ne soit pas influencé par le grand nombre de ceux qui périssent
                    .

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Farid Abu Juweyriya al jazâirî Voir le message
                      En plus le livre je l'avais la première édition. C'est un livre vraiment tu comprend rien les mots qui sont dedans sont vraiment compliqués je sais pas c'était quoi le but de se traducteur si c'était d'épater les lecteurs ou de faire revivre le jargon de Molière ou d'autre chose de toute façon c'est pas plus mal.
                      Pour info sachez que j'ai bruler hier matin, alhamdouLlilah, son livre "recommandations salafies 1",

                      Qu'Allah recompense les freres se donnant du mal pour faire la bayan sur ce sombre individu qu'est Ferkous, ne craignant pas Allah pour oser enseigner ou il y a de l'ikhtilat.

                      Et apres un frere me dit, qu'Allah le guide, alhamdouLlilah je ne lui parle plus :
                      " les freres du forum aloloom ils ont du ghoulou, shaykh Ferkous il reste toujours un imam salafi" ou quelque chose dans ce genre...
                      Allahou al mousta3ane

                      Commentaire


                      • #12
                        Djazakallahoukhayranyaabalouqman pour l'avoir remarqué, en effet lorsque tu parles aux farakisas en leur rapportant des preuves sans équivoques ils te ramènent les mêmes choubouhattes que les ikhwans et les 3awam: "oui mais cela n'est pas une excuses pour le rendre moubtadi3, et il y a PEUT ÊTRE un khilaf etc..", mais alors, il y a tous de suite une question qui tombe, jusqu’où il peut faire des erreurs avant qu'il faille le délaisser? car si on délaisse le minhadj des salafs et qu'on les suivait, alors pourquoi el halabi, el ma'rabi, el marrawi, machorsalman, etc.. ne sont pas sur la vraie voie et ferkous y est, alors qu'il n'a pas émie de critique envers eux, et qu'il n'a pas fait tawba et quand soit disant il l'a fait c'est avec soit disant des règles de oussoul que les salafs n'ont pas utilisé dans des cas similaires, et il ne dit pas clairement ce sont des égarés comme l'ont fait nos grands savants parmi les vivant et ceux qui sont mort (al afghani, mohamedabdou), bref voila pourquoi j'ai pensé à essayer de traduire cette rissala de cheikh abouhatim pour éclaircir la situation pour ceux bien sur qui ne sont pas atteint par le cancer du taassoub, ou du :si le cheikh a dit c'est qu'il sait mieux que nous, ou encore le cheikh a parlé alors khlass y a pas à discuter.
                        Tu vois la maladie du fanatisme les ronger, une fois un frère convertit débutant(mais attacher au dalilwalillahi el hamd) était avec des maftouns alors qu'ils revenaient d'une assise avec ferkous et le frère m'a dit que ces maftouns discutaient entre eux et disaient: "t'a vu mon frère comment on se sent bien quand il est là, surtout quand il parle tu ressent quelque chose de spécial, c'était beau et magnifique etc.. " avec un ton d'extase, bref le frère m'a dit qu'il était dégouté quand il les a entendu surtout qu'il n'y avait aucune mass'ala 3ilmiya qui était débattue et que les frères étaient nouveaux dans la da'oua, à se demander qui leur a enseigner ce comportement.
                        La vérité c'est la djamaa même si tu es seule, et je conseillerai à mes frères d'être attentif pour déterminer si l'interlocuteur est un maftoun ou une personne qu'on a trompé, car le maftoun, plus tu vas parler avec plus tu vas remarquer qu'il se moque de toi et après t'aura mal la tête pour rien, et dans le pire des cas il va t'insulter ou même essayer de te frapper et ça peut aller loin, alors que si c'est quelqu'un qu'on a trompé et ils sont nombreux alors il faut s'armer de preuves et d'arguments pour lui montrer l'entourloupe, on a demander à cheikh moqbil, comment on doit se comporter avec le moubtadi3 faut il l'éviter?:
                        il répondit: les moubtadi3 se divisent en trois catégories:
                        - celui qui suit la bidaa en ayant conscience et qui la défend et la propage, celui la pas respect 'la karama'
                        - celui qui suit l'argent et ou il y a de l'argent il est avec, celui la pas respect 'la karama'
                        - celui qui est trompé et en suivant la bidaa pense qu'il 'yanssourou' (littéralement vient au secours) applique la religion d'Allah, alors celui la on lui donne bon conseil. fin de citation.
                        Qu'Allah nous protège, nous pardonne nos pêchers et spécialement a nos frères, opprimés et aux moudjahidins, wallhamdoulillah.
                        ps: j'ai beaucoup de mal à me connecter sur le site, certes on doit être surveillé, mais à chaque fois ça met du temps et des fois je n'y arrive pas.
                        قال هارون الرشيد رحمه الله
                        طلبت أربعةً فوجدتها في أربعة: طلبت الكفر فوجدته في الجهمية، وطلبت الكلام والشغب فوجدته في المعتزلة، وطلبت الكذب فوجدته عند الرافضة، وطلبت الحق فوجدته مع أصحاب الحديث
                        شرف أصحاب الحديث ص: 55 برقم: 110

                        Commentaire


                        • #13
                          (suite)
                          L'éloge des prédicateur de l'unité des religions


                          FERKOUS et sa clique « le groupe de réformistes » considèrent que le Minhadj de abdelhamid bnou BADIS et son association représente la da’oua salafiya authentique et le chemin du juste milieu ; ils lui cherchent beaucoup d’excuses (pour l’innocenter), sachant qu’Ibnou BADIS et les membres de son association sont clairement des prédicateurs appelant à la fraternité des religions et le rapprochement entre elles, allant même jusqu'à dénigrer les opposants de cette da’oua, sachant que Ferkous et son groupe sont ceux qui en ont le plus conscience.


                          Ibnou BADIS a dit dans son journal « Al-Chihab » Djoumada 1er 1356 H/10 juillet 1937 (5 /13) : « Mr l’honorable directeur (Le petit matin)¹ salutation et respects,

                          Monsieur, en tant que musulman je crois en la fraternité de l’homme, je la respecte quel que soit son origine et sa religion et je milite pour un rapprochement entre touts les peuples ».



                          Il dit aussi dans Athar ibn Badis(page321 livre 6) : « nous, en tant que musulmans ne voyons aucun mal (littéralement : nos poitrine ne se resserrent pas) de voir des personnes de différentes religions faire la fête avec chacun son rituel, montrant leur attachement à leur propre dogme, appelant à ce dernier de manière honorable et honnête, plus encore, nous aimerions que s’installe une entente pour une meilleure diffusion des bases de la bienfaisance et de la charité, communes à toutes les communautés, et aussi combattre le mal, l’injustice et l’athéisme prohibés par tous (les religions) ».


                          De plus, abelhamid ibnou BADIS appel le peuple algérien à demander la chute de tous ceux qui s’opposent à l’unité des religions lorsqu’il dit dans son Athar ibn Badis (page 138 livre 5) : « oh, honorable peuple ! Sois entièrement avec l’état français, représentant on ne peut mieux, du peuple français démocrate, sois aussi entièrement contre tout fanatique rejetant une nationalité ou une religion …appel de tout ton cœur : vive l’Algérie ! Vive la France populaire ! Pour que périsse l’injustice et l’esclavage et ceux qui sont contre (certaines) nationalités et la liberté de religion et de pensée ».



                          Egalement,voici des paroles d’Ibnou BADIS qui défendent cette idéologie, elles sont dans Athar ibn Badis (44/4) : « prends garde à cet horrible fanatisme racial qui est la plus grande preuve de barbarie et de décadence. Sois frère de l’homme (de manière générale), quel que soit sa nationalité, en particulier ceux qui ont les mêmes origines que toi mais et ayant une autre nationalité, car dans tous les cas, à la base il est ton frère de sang, sois bienfaisant envers autrui quel que soit sa nationalité et sa religion, car c’est ton honorable religion qui te l’ordonne».



                          Il dit aussi dans Athar ibn Badis (45/5) : « le sujet n’est pas une question d’occident ou d’orient ou d’islam et de chrétienté mais plutôt une question de bon ou mauvais comportement ».



                          Et l’appel à la liberté de rapprochement entre les religions fait partie des principales clauses de la da’oua de l’association d’ibnou BADIS.
                          Attayib EL ‘OQBI, un des principaux membre de l’association a dit dans la revue Achihab (326/11) djoumada 1er 1354 H/ aout 1935 : « De mon point de vue, il suffit pour nouer les liens entre les religieux musulmans et chrétiens, que chacun applique les préceptes authentiques de sa propre religion,et lorsque cet objectif qui est d’appliquer ce avec quoi est venu ‘notre maitre Jésus’ et ‘notre maitre Mohamed’ que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur eux- sera atteint de manière juste et miséricordieuse, alors ils deviendront une et une seule communauté qui œuvre pour le bien et l’intérêt de cette nation humaniste qui doit se préoccuper de son honneur et ne doit en aucun cas opprimer et offenser ».



                          Abel hamidibnou BADIS dit dans sa deuxième prescription : « L’islam est une religion de tolérance dont l’accès au bonheur ne se fait que par elle car :
                          -De la même façon qu’elle appelle à la fraternité entre musulman, elle parle aussi de la fraternité entre tous les hommes.
                          -Elle met sur le même pied d’égalité en matière d’honneur et de droit humain toutes les races et les couleurs des hommes…
                          -Elle permet à tous les adeptes de comprendre et d’appliquer leur religion comme ils l’entendent ».



                          Comme cela fut rapporté dans une revue manuscrite et originale, il y a même une traduction en français, cf : EL BASSA’IR 2e année/ n°71/rabee 2nd 1356H/18 juin 1937 et Athar ibn Badis (135/5) et ce qui y suit.



                          Et ce qui est connu et clair comme de l’eau de roche, est que le choix d’ibnou BADIS et de son association pour cette idéologie provient de l’influence qu’ont exercé sur eux les deux francs-maçons Djamel Eddine El Afrani (en réalité il est iranien) et Mohamed Abdou.



                          Nous remarquons aussi que c’est à cause de l’influence qu’a exercé Ibnou BADIS sur Ferkous que ce dernier a affirmé que la da’oua de Djamel Eddine El Afrani et Mohamed Abdou était réformiste, comme on le voit dans l’introduction de son livre : « Feth El Ma’moul Sharh Mabadiloussoul » (page 20 maison d’édition El Imam Ahmed) et aussi sur son site web.



                          Et, ce que je veux dire par là, ce n’est pas que Ferkous et son groupe du magazine El Islah appellent à l’unité des religions, mais plutôt : pourquoi cette persistance à défendre les partisans de cette idéologie et leur trouver sans arrêts des excuses ? Pourquoi considèrent ils cette da’oua comme étant celle qui représente le juste milieu de l’islam et de la da’oua salafiya ?



                          De même, Ali Hacene El Halabi dément cautionner ce genre de théories lorsqu’elles lui sont reprochées, mais alors qu’en découle-t-il de son éloge du livre de ‘OMMANE qui fait l’apologie du dialogue interreligieux en le qualifiant comme étant le juste milieu de l’islam ?


                          C’est pour cette raison -et bien d’autres- que l’éminent cheikhRabee –qu’Allah le préserve- l’a rendu innovateur ainsi que d’autres parmi les savants, car l’adhésion à ce concept corrompt la racine de l’alliance et du désaveu qui sont un fondement de cette religion.



                          Egalement, cheikh El Islam Ibn Taymiya a décrété innovateur et égaré celui qui disculpait les Battinites, en essayant de leur trouver des justifications, et cela, même si cette personne ne les côtoyait pas et n’appelait pas à l’idéologie Battinite, car les disculper revient à embellir et défendre leur doctrine.



                          Voilà le minhadj de Ferkous et son groupe à l’égard de la pensée d’ibnou BADIS et son association, à savoir que parmi les fondements du magazine El Islah il y a : lier le peuple Algérien et d’autres avec la réforme d’Ibnou BADIS et son association qui représente –d’après eux- l’islam du juste milieu et du minhadj salafi, ainsi que les défendre, leurs trouver des prétextes et relayer leur paroles faisant croire de cette manière à la communauté, qu’ils sont une référence religieuse… et il y en a tant à dire.





                          ¹ : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Peti..._%28journal%29
                          (à suivre inchallah)
                          قال هارون الرشيد رحمه الله
                          طلبت أربعةً فوجدتها في أربعة: طلبت الكفر فوجدته في الجهمية، وطلبت الكلام والشغب فوجدته في المعتزلة، وطلبت الكذب فوجدته عند الرافضة، وطلبت الحق فوجدته مع أصحاب الحديث
                          شرف أصحاب الحديث ص: 55 برقم: 110

                          Commentaire


                          • #14
                            Voicis ici un lien du site al 'oloom ( en arabe ) ou il y a la majeur partie des répliques ( scientifiques ) faites a l'encontre de Ferkouss , répliques essentielement faite par le Frere méritant Youssouf al jazairy ( hafizahou Allah ) et le Cheykh sa'id da'ass ( rahimahou Allah ) : http://aloloom.net/vb/showthread.php?t=5279
                            Dernière modification par Kenz abou mohammed ibrahim az zairi, 11-01-14, 23:37.

                            Commentaire


                            • #15
                              السلام عليكم
                              بارك الله فيكم
                              Dernière modification par Meher Ibn Abdelmajid Attounisi, 26-12-14, 09:16.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X