Annonce

Réduire
Aucune annonce.

l'origine de la composition et séparation des Tawhid Roubiya, houloughiya, Asmaaou wa sifat

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • l'origine de la composition et séparation des Tawhid Roubiya, houloughiya, Asmaaou wa sifat

    Assalamou'aleykoum!!!
    Qui est à l'origine de la séparation et composition des Tawhid (en trois) Roubiya, houloughiya, Asmaaou wa sifat? Un Achari prétend que c'est Ibn Taymiyya et cela remonte à son temps? Pourriez-vous incha Allah nous élucider ce sujet avec des preuves?

  • #2


    L'origine en est la parole d'Allah
    La clarification coule de source, et elle est présentée par les savants.

    dans le sujet tu as :

    المختصر المفيد في بيان دلائل أقسام التوحيد de cheikh 'Aberrazaaq al badr
    et surtout : القول السديد في الرد على من أنكر تقسيم التوحيد du même auteur

    après ça le ach'ari se repentira in cha Allah, sinon tu le verras se taire pour un bon moment.


    à savoir : des livres agencés traitant des sujets précis de la religion, qui ont été écrits après le décès du prophète ne veut pas dire que le contenu est innové! c'est des études et recherches scientifiques ordonnées.

    Commentaire


    • #3
      Très clair et précis. Barakal Allahou fik.

      Commentaire


      • #4
        A l'epoque Le tawhid n'était qu'un point mais avec les égarements des hommes
        Il est devenu plusieurs points

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Aboubakr ibn Mouhammad Al Seneghali Voir le message
          Un Achari prétend que c'est Ibn Taymiyya et cela remonte à son temps?
          (les trad peuvent être améliorées)

          1) Cet ach'ari ne fait que suivre aveuglément ses chouyoukh ach'aris qui ne lui seront d'aucun secours le jour des comptes, présente donc à cet ach'ari ce qui suit pour illustrer son erreur :

          L'imam, le jurisconsulte, l'exégète, l'historien, Mohammed ibn Jarîr at Tabarî رَحِمَهُ اللهُ né en 224 et décédé en 310, soit plus de trois siècles avant ibn Taymiyyah رَحِمَهُ اللهُ (728-661) , a dit (sens de sa parole) en tafsir du verset وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِي إِلَيْهِ أَنَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا أَنَا فَاعْبُدُونِ s21 v 25 (t.a.s : Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé : "Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc") :

          يقول تعالى ذكره: وما أرسلنا يا محمد من قبلك من رسول إلى أمة من الأمم إلا نوحي إليه أنه لا معبود في السماوات والأرض،
          تصلح العبادة له سواي فاعبدون يقول : فأخلصوا لي العبادة، و
          أفردوا لي الألوهية

          "ô Mohammed nous n'avons envoyé avant toi aucun messager à sa communauté sans lui avoir révélé [de dire] qu'il n'y a pas d'adoré sur la terre et dans les cieux qui ne mérite l'adoration si ce n'est Moi, adorez-donc, il [veut dire] soyez sincères dans votre adoration envers Moi, et unifiez-Moi dans ma oulouhiya."

          Le terme était connu et sa notion également, at Tabari explique la chahada par le sens d'adoration, (oulouhiya) et non rouboubiya et ceci longtemps avant ibn Taymiyyah.

          2) Parmi les autres erreurs dans le sujet, ils (les ach'ari) disent concernant ahl sunnah "leur subdivision est fausse et n'a pas de sens car il font une distinction entre rububiyyah et oulouhiyya", à ceci nous répondons :

          - ne pas faire de distinction entre les deux termes reviendrait à dire que tout adoré est Seigneur, et ceci est faux, certains vouent un culte à des créatures, tout en reconnaissant qu'elles sont créées et qu'elles ne sont pas seigneur.

          - cette allégation implique que tout seigneur est forcément adoré est une autre erreur, beaucoup reconnaissent Allah comme Créateur Unique et ne l'ont pas adoré, en l'exemple des mouchrik à l'époque du prophète صلى الله عليه و سلم et faire une telle erreur reviendrait à faire de la quasi totalité des gens qui "croient en un seigneur" des croyants!

          3) Dans la foulée, ces mêmes détracteurs de la vérité disent que tout seigneur est adoré et prennent comme dalil (ambiguïté) certains versets comme par exemple يَا صَاحِبَيِ السِّجْنِ أَأَرْبَابٌ مُّتَفَرِّقُونَ خَيْرٌ أَمِ اللَّهُ الْوَاحِدُ الْقَهَّارُ s12 v 39 (t.a.s "Ô mes deux compagnons de prison! Qui est le meilleur: des Seigneurs éparpillés ou Allah, l'Unique, le Dominateur suprême?") ou encore لَّٰكِنَّا هُوَ اللَّهُ رَبِّي s18 v38 (t.a.s "Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur")

          Ceci est une grave erreur, voilà ce qui arrive quand on a une croyance et qu'on cherche un texte pour l'appuyer, à la différence d'ahl sunnah, qui croit une fois qu'ils ont un texte en leur possession.

          a) concernant le verset de sourat Yûssuf صلوات الله عليه at Tabari dit en exégèse :لأن أحدهما كان مشركًا ، فدعاه بهذا القول إلى الإسلام وترك عبادة الآلهة والأوثان
          "car l'un des deux (compagnons de prison de Yûsuf ) était mouchrik, il les a donc appelés à l'Islam et l'abandon de l'adoration des divinités et idoles" puis il dit "أعبادة أرباب شتى متفرقين وآلهة لا تنفع ولا تضر، خيرٌ أم عبادة المعبود الواحد" est-ce l'adoration de divers seigneurs éparpillés et de divinités qui ni ne profitent ni ne nuisent en rien qui est meilleure ou bien l'adoration de l'Unique adoré?"

          Ibn Kathir رَحِمَهُ اللهُ dit entre autre : والدعاء لهما إلى عبادة الله وحده لا شريك له وخلع ما سواه من الأوثان التي يعبدها قومهما
          "[Yûsuf عليه السلام les sermonna] et les a appelés à l'adoration d'Allah Seul sans rien Lui associer, et l'abandon de tout autre que Lui parmi les idoles qu'adoraient leur peuple"

          ici nous voyons bien que les exégètes ont compris de ces formulations ce que nous salafis avons compris, et ce que les ach'ari n'ont pas compris, à savoir, que Le Seigneur Unique mérite d'être adoré et tout autre que Lui ne doit pas l'être, et qu'Il doit être adoré car Il est Le Seigneur comme Il le dit Lui-même ذَٰلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ ۖ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۖ خَالِقُ كُلِّ شَيْءٍ فَاعْبُدُوهُ ۚ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ وَكِيلٌ s6 v102 (t.a.s "Voilà Allah, votre Seigneur! Il n'y a de divinité que Lui, Créateur de tout. Adorez-Le donc. C'est Lui qui a chargé de tout")
          et Il تعالى a dit : s2 v21-22
          يَا أَيُّهَا النَّاسُ اعْبُدُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ وَالَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ
          الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الْأَرْضَ فِرَاشًا وَالسَّمَاءَ بِنَاءً وَأَنزَلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَخْرَجَ بِهِ مِنَ الثَّمَرَاتِ رِزْقًا لَّكُمْ ۖ فَلَا تَجْعَلُوا لِلَّهِ أَندَادًا وَأَنتُمْ تَعْلَمُونَ

          t.a.s "Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété.
          C'est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela)"


          Ibn Kathir dit pour ce verset : شرع تبارك وتعالى في بيان وحدانية ألوهيته ، بأنه تعالى هو المنعم على عبيده ، بإخراجهم من العدم إلى الوجود وإسباغه عليهم النعم الظاهرة والباطنة
          Allah exalté soit-Il légifère dans l'éclaircissement de l'unicité dans Son adoration, parce qu'Il est élevé soit-Il Le Bienfaiteur pour Ses créatures par leur sortie du néant vers l'existence ..
          ."

          La rouboubiyya implique la oulouhiya, et c'est ainsi que ahl sounnah comprend les versets, comme le dit at Tabari dans son tafsir du verset (s6 v102) :
          أيها الجاهلون، إنه لا شيء له الألوهية والعبادة، إلا الذي خلق كل شيء, وهو بكل شيء عليم, فإنه لا ينبغي أن تكون عبادتكم وعبادةُ جميع من في السماوات والأرض إلا له خالصة بغير شريك تشركونه فيها, فإنه خالق كل شيء وبارئه وصانعه, وحق على المصنوع أن يفرد صانعه بالعبادة

          "ô ignorants, rien ne mérite la oulouhiya et l'adoration si ce n'est Celui qui a tout crée, et qui sait tout, il ne vous ai pas demandé que vos adorations et celles de qui que ce soit sur terre et dans les cieux [soient vouées à quelqu'un ou quelque chose] si ce n'est Lui, sincèrement sans que vous ne Lui associez quiconque, car [Il est] Le Créateur de toute chose, Celui qui produit et Conçoit, et il est du devoir (obligation) de celui qui est crée d'adoré uniquement Celui qui l'a crée."

          b) concernant le verset de sourate al kahf (caverne) il est très étrange que dans leurs livres et allocutions ils ne citent que la moitié du verset ! لَّٰكِنَّا هُوَ اللَّهُ رَبِّي (t.a.s "Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur") au lieu de le citer entièrement : (t.a.s "Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur et je n'associe personne à mon Seigneur) لَّٰكِنَّا هُوَ اللَّهُ رَبِّي وَلَا أُشْرِكُ بِرَبِّي أَحَدًا

          Ibn Kathir dit en tafsir : أي : أنا لا أقول بمقالتك ، بل أعترف لله بالربوبية والوحدانية ( ولا أشرك بربي أحدا ) أي : بل هو الله المعبود وحده لا شريك له
          c'est-à-dire : "Je ne dis pas ce que vous dites, mais je reconnais à Allah la rouboubiya et la wahdaniya, "et je n'associe rien à mon Seigneur" c'est-à-dire : "certes c'est Allah, L'Adoré seul sans associé".


          ceci est qu'un simple aperçu démontrant l'un de leurs égarements و الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

          Commentaire

          Chargement...
          X