Cheikh Fawzân dit concernant le Athar de Ibn Abbâs : « Peu s'en faut que des pierres tombent du ciel... je vous dis « le Messager...